8

Critique de Banana Fish #3

par Tampopo24 le mer. 16 juin 2021 Staff

Rédiger une critique
Action tout azimut !

L'histoire est de plus en plus sombre, on plonge un peu plus à chaque tome, c'est très éprouvant. Je suis assez estomaquée que seuls 3 tomes soient passés et qu'on en soit déjà là dans l'histoire. Du coup, je me demande ce que l'autrice nous réserve encore pour les 7 prochains ^^!

En plus, elle n'épargne vraiment rien à ses personnages, c'est assez atroce. Ils subissent vraiment les pire sévices l'air de rien. Je suis d'ailleurs assez chagrinée qu'on traite un peu par dessus la jambe les viols qui subissent les uns et les autres. Je trouve ça très très dérangeant. C'est un sujet qui m'a toujours fait tiquer et je ne pensais pas retrouver cette légèreté ici. Je sais qu'on est dans un titre rude avec cette histoire de gangs, de drogue et de mafieux mais quand même...

Pour en revenir à l'histoire, le conflit avec Dino s'accentue de plus en plus. Ce dernier se débrouille pour avoir Ash à sa botte. Celui-ci semble savoir où il va et pourtant il plonge tête la première dans les pires dangers à chaque fois, c'est effrayant. Dans ce tome, il fallait avoir le coeur bien accroché entre ce qui arrive à la famille de Max, la trahison de Shorter et les dernières manoeuvres de Dino contre lui, Eiji et Yau-Si. On sent vraiment que les maillons de la chaîne se resserrent sur Ash.

A côté, on découvre ce qui se mijote avec la Banana Fish, pourquoi elle a été créée, pour qui, avec quels effets. On commence aussi à l'expérimenter à nouveau et ça promet des moments effrayants eux aussi. La tension est donc à son comble sous les échanges feutrés qu'on suit. Il faut avoir le coeur bien accroché mais c'est palpitant à suivre.

Côté mise en scène, quel stress, quel stress, quel stress ! Ce tome va encore à 100 à l'heure et ça canarde dans tous les sens. L'histoire se referme sur un vrai drame qui ne peut que toucher le lecteur. L'autrice ne nous épargne vraiment rien. Elle ose tuer un personnage que je croyais intouchable et comme les survivants j'ai été un peu abasourdie puis au fond du trou. Mais quelle intensité ! On sent vraiment que dans cette histoire tout peu arriver et que la vie de chacun tient à un fil. On est dans le milieu de la mafia et ça ne rigole pas.

En parallèle Dino continue à développer son plan autour de la Banana Fish et on commence à voir de plus en plus les répercussions de celui-ci, de l'histoire la plus intime aux magouilles ayant des répercussions sur tout le pays. Ça donne une marge de progression assez folle pour les prochains tomes. J'en trépigne d'avance.

Pour Ash, l'heure de l'évasion et de la rescousse d'Eiji a sonné. Ce sont de longs plans séquences intenses qui nous attendent comme dans un film de gangster, l'autrice en a sous le coude ! C'est narrativement très intéressant parce qu'on se croit vraiment au cinéma et non dans un livre. Bluffant !

En bref

Avec une narration ultra bien découpée, j'en viens à oublier le dessin un peu inégal et daté pour plonger totalement dans les affres de cette sombre histoire qui continue à nous réserver de tome en tome de plus en plus de surprise ! La qualité ne baisse pas d'un tome à l'autre, ça reste passionnant et palpitant. Comme à chaque fois, il me tarde de continuer.

8
Positif

Un tome bourré d'action, ultra intense

Un découpage quasi cinématographique pour nous immerger totalement

Une ambiance sombre très sombre

Un scénario parfaitement goupillé avec des développements intéressants sur la Banana Fish

La perte inattendue et marquante d'un personnage clé

Negatif

Le viol et autres sévices sexuels traités un peu par dessus la jambe

Un dessin qui reste daté et donne lieu à certaines cases maladroites (mais les goûts, les couleurs...)

Tampopo24 Suivre Tampopo24 Toutes ses critiques (588)
Qu'avez-vous pensé de cette critique ? 0 0 Commenter !
Autres critiques de Banana Fish
Boutique en ligne
16,00€
Boutique en ligne
16,00€
Boutique en ligne
16,00€
Boutique en ligne
16,00€
Laissez un commentaire
Commentaires (0)