8

Critique de Spawn - Renaissance #8

par Blackiruah le sam. 3 juil. 2021 Staff

Rédiger une critique
It’s a trap ?

Ça fait quelques années que je critique notre Todd McFarlane sur son talent à rendre mauvais des runs de Spawn si bien commencés par d’autres auteurs. Mais il semble que ce dernier m’ait lu et qu’il tient cette fois à me faire mentir avec ce huitième tome qui fait encore et toujours monter la pression.

Car les ennemis de Spawn pensent qu’ils vont enfin en finir avec lui, le Violator a capturé ce dernier et s'apprête à achever Al. Mais c’est bien idiot de sous estimer un Spawn qui a plus rien à perdre et va continuer à montrer que c’est lui qui mène la danse, ce qui va faire sortir dorénavant tous ces ennemis… Soit exactement ce qu’attendait Al pour leur montrer qu’il est, cette fois plus que jamais, prêt pour sa vengeance.

J’avais peur, très peur, et au final j’ai été étonnamment surpris par cette montée en pression et puissance que prend le récit de Todd McFarlane. La structure est assez classique : nous revoyons d’anciennes forces cachées issues de la série (ainsi que des nouvelles) qui surgissent pour éliminer ce Spawn qui semble inarrêtable. Il y a un côté hypnotisant à chaque confrontation et la montée en puissance d’Al est frissonnante jusqu’au finish qui nous livre une nouvelle version de Spawn originale et prometteuse.

Ce volume se clôt sur le numéro 300 qui a pour utilité de surtout ouvrir de nouvelles voies pour la fameuse série Spawn universe et peut être explorées également dans la suite du run. Bien que j’ai apprécié de voir la ribambelle d’artistes all-star à l'œuvre, j’ai trouvé le tout assez anecdotique hormis les 2 dernières pages qui ont une vraie saveur mystérieuse et épique.

La prestation de Jason Alexander est toujours incroyable sur ce run. Il continue avec son style malsain et cendré qui apporte énormément à l’ambiance du titre et donne beaucoup de prestance à ce Spawn inatteignable !

En bref

Ce 8ème volume de Spawn Renaissance poursuit l’ascension de ce nouvel Al Simmons plus énervé que jamais avec un final alléchant qui me donne plus que jamais envie de découvrir la suite de ce Spawn. Cet album contient également le numéro 300 avec un casting all star d’artistes qui se révèle plutôt sympathique à lire et multiplie des pistes pour développer son univers par la suite. Avec surprise, Todd McFarlane nous livre un excellent volume, espérons qu’il finisse ce run avec brio.

8
Positif

J’aime ce Al Simmons plus énervé que jamais

L’ambiance

Les passages de la presse qui commencent à disparaître

Negatif

L’aspect anecdotique et un peu sorti de nulle part des scénettes

Blackiruah Suivre Blackiruah Toutes ses critiques (577)
Autres critiques de Spawn - Renaissance
Boutique en ligne
11,99€
Boutique en ligne
11,99€
Boutique en ligne
11,99€
Boutique en ligne
11,99€
Laissez un commentaire
Commentaires (0)