8

Critique de Fantastic Four #1

par Le Doc le dim. 18 juil. 2021 Staff

Rédiger une critique
Vive les Fantastiques !

Après la parenthèse Heroes Reborn et une année passée dans le "Franklinverse", les 4 Fantastiques et les Avengers ont fait leur retour dans l'univers Marvel à la fin de l'année 1997. Pour le lancement (très réussi) de Heroes Return, Mark Waid et Ron Garney ont récupéré Captain America et Kurt Busiek est devenu le scénariste des Avengers et de Iron Man, avec respectivement George Perez et Sean Chen aux dessins. Par contre, le volume 3 des F.F. a mis quelques mois à trouver une équipe créative régulière. 

Le dessinateur initialement prévu pour les Fantastiques devait être Adam Kubert, mais ce dernier, qui illustrait à la même période le Incredible Hulk de Peter David, s'est retiré du projet au dernier moment (il est resté sur la série du Titan Vert jusqu'à l'été 1998  avant de passer sur les X-Men). Alan Davis a donc été appelé à la rescousse et l'auteur britannique a accepté de dessiner les trois premiers épisodes car c'est tout ce que son emploi du temps lui permettait. En effet, il travaillait au même moment sur un titre qui lui tenait à coeur, la mini-série JLA : The Nail pour DC.

Et c'est bien dommage car Alan Davis a livré (comme souvent) avec ces trois épisodes des planches superbes, d'une grande élégance et avec un feeling "classique" qui ne manque pas de charme. Il n'y a qu'à voir la scène qui réintroduit la dynamique familiale : Ben teste un nouvel engin crée par Reed (avec un design tellement Kirbyesque), une expérience qui va être en partie gâchée par les interventions de Johnny. Les chamailleries, les remontrances de Sue, un Reed tellement pris par ses résultats qu'il ne se rend compte de rien...c'est léger et ça donne le sourire.

La caractérisation de l'équipe fait partie des meilleurs éléments des #1 à 3. Les menaces imaginées par Scott Lobdell sont par contre un peu plus oubliables (des créatures anciennes qui transforment Paris, l'attaque d'une forme de vie venue d'une autre dimension, le retour du Fantôme Rouge et ses Super-Singes), ce qui n'empêche pas ces aventures d'être bien ficelées, très divertissantes et tellement agréables à (re)lire (et je le répète,  avec Alan Davis et Mark Farmer à la partie graphique c'est un régal pour les mirettes).

Au début du #1, Scott Lobdell s'est amusé à glisser une pique à la période Heroes Reborn. Reed et Johnny bricolent le Fantasticar et Mr Fantastic de dire : "peu importe les apparences. J'aurais cru que ces derniers mois t'auraient appris qu'il est parfois inutile d'améliorer le concept original". La V.O. est encore plus croustillante ("Image isn't everything, Johnny")...surtout quand on se rappelle que Lobdell a co-écrit le Iron Man version Heroes Reborn avec Jim Lee.

En bref

8
Le Doc Suivre Le Doc Toutes ses critiques (820)
Qu'avez-vous pensé de cette critique ? 0 0 Commenter !
Autres critiques de Fantastic Four
Boutique en ligne
7,40€
Boutique en ligne
7,40€
Boutique en ligne
7,40€
Boutique en ligne
7,40€
Laissez un commentaire
Commentaires (0)