6

Critique de Le Jeu de la Mort #5

par Sachiko-chi le ven. 13 août 2021 Staff

Rédiger une critique
Le festival du lycée est le moment pour se rapprocher !

Le tome précédent m’avait bien réconcilié avec la saga, elle commençait à tourner un peu en rond, et son rythme est vraiment très lent. Si le précédent m’a beaucoup plu, celui-ci n’est pas forcément dans la lignée pour moi…

Le quatrième tome était parti sur une bonne dynamique, et faisait avancer les choses pour nos personnages, mais j’ai trouvé que cet élan était un peu retombé, elle manque un peu de punch, d’éléments qui nous font tenir. Malheureusement j’ai quelques facilités à décrocher de ma lecture, et les expressions régulièrement blasées des personnages n’arrangent pas mon enthousiasme. L’ambiance est aussi très originale, voire déroutante, tous les chapitres commencent toujours pas une allusion à la mort, la souffrance, clairement en bonne ambiance, on connaît mieux !
Mais ce tome nous fait reprendre notre histoire là où elle avait été laissé, Mikoto qui s’était rendue chez son professeur Haijin pour notamment voir le chat, mais elle s’est faites surprendre par une averse, et elle va devoir passer la nuit chez lui.
Classique mais efficace, dans ce genre de scènes c’est toujours la panique chez la protagoniste féminine qui ne sait presque plus comment elle s’appelle. Mais avec Le Jeu de la Mort tout ce qui est classique, ne l’est pas forcément finalement. En effet, Mikoto et Haijin vont s’arranger de manière originale, ils vont jouer aux cartes, et décider de cette manière, cela apporte un plus au titre, ainsi qu’aux personnages, on peut en apprendre plus sur eux et ici leurs capacités au jeu.
Ces événements vont permettre à ces deux personnages de se rapprocher un peu plus, mais on a toujours cette impression de faire un pas en avant, et un pas en arrière avec eux.

Mais ce tome me ferait presque mentir, puisque nos deux personnages vont vivre un des événements les plus classiques et les plus repris dans les shojo, le festival du lycée, où chaque classe organise une animation. La classe de Mikoto est le reflet de l’ambiance générale du titre, mais cela va être aussi un moment où Haijin et Mikoto vont se rapprocher et discuter un peu plus, en étant un peu plus sérieux. Mikoto fait beaucoup plus attention à Haijin qu’elle pourrait le laisser penser au premier abord. Elle veut le faire participer aux activités, quant à lui, il veut lui permettre de profiter de sa vie de lycéenne. On découvre d’autres facettes de ses personnages, et cela n’est pas déplaisant.
En revanche, Kazuma ici est une petite déception, il est présent mais un poil en retrait tout de même, il manque un peu de charisme. Les personnages qui avaient dynamisé le tome précédent, manquent vraiment à celui-ci, cela permettait d’agrandir le cercle des personnages et de pimenter le récit.
Ce shojo me permet de toujours passer un bon moment de lecture, un peu particulier mais assez sympathique, et nos protagonistes se rapprochent de plus en plus mais en restant tout de même dans la retenue, à voir pour la suite !

En bref

Un tome 5 qui a été encore une fois assez sympathique, c'est toujours aussi original et déroutant à découvrir. Nos protagonistes se rapprochent, mais le rythme est assez lent, et ce qui faisait le charme, et le dynamisme du tome 4 est assez absent dans celui-ci. Les nouveaux personnages sont eux aussi absents, et je trouve que ça se ressent un peu ici...

6
Positif

Des personnages sympathiques

Une ambiance originale

Des dessins agréables

Des débuts de chapitre uniques

Nos protagonistes se rapprochent

Negatif

Un rythme assez lent

Le dynamisme dans le tome précédent est absent ici

Les nouveaux personnages qui pimentaient le récit ne sont pas là non plus

Sachiko-chi Suivre Sachiko-chi Toutes ses critiques (206)
Qu'avez-vous pensé de cette critique ? 0 0 Commenter !
Autres critiques de Le Jeu de la Mort
Boutique en ligne
6,99€
Boutique en ligne
6,99€
Boutique en ligne
6,99€
Boutique en ligne
6,99€
Laissez un commentaire
Commentaires (0)