9

Critique de Corps solitaires #4

par Auray le sam. 14 août 2021 Staff

Rédiger une critique
Un tome qui détone

Nous en sommes déjà au quatrième tome de « corps solitaires », un manga sur un amour pas comme les autres, à retrouver dans la collection life, toujours chez l'éditeur Kana. Dans cette catégorie, il fait partie des préférés des lecteurs, pour autant, il ne faut pas oublier les autres parus à ce jour, tout aussi qualitatifs. Je parle de « cigarette and cherry » ou la série qui vient malheureusement de se terminer, « just not married ». Récemment, vous pouvez également retrouver les chroniques de Tompopo24 du premier tome d' « entre les lignes » et le troisième de « chacun ses goûts ». ( https://www.sanctuary.fr/avis/137761/ et https://www.sanctuary.fr/avis/137754/ )

Sinon, le titre d'Haru Haruno ne cesse de me surprendre. Car je m'attendais par la suite à quelque chose de plus classique, une fois notre héroïne, Michi, tombant dans les bras de son amant et collègue, Makoto. Il n'en est rien, au contraire, tout se complexifie.

Rien n'est facile, car des deux côtés de ce couple d'un jour, le mari ou la femme sont prêts à enfin faire des efforts, ce qui change évidemment toute la donne. Les dialogues à ces moments sont toujours aussi pertinents et savoureux, on s'amuse un peu quand même malgré eux, à voir ces personnages chamboulés à chaque instant de la vie quotidienne.

Et, c'est sans compter sur les personnages secondaires qui ont un grand rôle dans ces pages. La collègue de Michi qui aime les hommes mariés va commencer à mettre son nez où il ne faut pas. D'ailleurs, un chapitre spécial lui est consacré. Ça permet aussi de valider un autre caractère féminin. Et puis, la maîtresse de Yô-Chan va également être de la partie, juste après avoir discuté avec son ancien partenaire sexuel. Une mention spéciale ici, où l'on se met un peu à la place d'une femme d'aujourd'hui, avec toujours ce mélange subtil qui caractérise notre oeuvre.

Les jeux sont faits, et rien ne va plus ! La dernière page nous donne terriblement envie de lire la suite, même si on se doute que l'on ne va pas en rester là. Six volumes sont parus à ce jour au Japon déjà, et la série est toujours en cours. Nous suivons évidemment tout ceci de près, afin de vous informer du moindre changement. En attendant, je suis content que ces problèmes soient fictifs, et non au sein de mon couple ! Il y a même de quoi faire réfléchir les personnes qui sont prêtes sur un coup de tête, à tout quitter... il ne faut pas oublier les êtres que l'on laisse sur la route de la souffrance dans ces moments-là.

En bref

« Je désirais entendre ces mots depuis si longtemps... »

9
Positif

Le dessin est toujours aussi agréable à l'oeil

Le scénario assurément, qui nous tient en haleine depuis le début

Les dialogues toujours très travaillés

Les personnages secondaires s'en mêlent

Une très belle couverture, encore une fois

Negatif

Auray Suivre Auray Toutes ses critiques (581)
Qu'avez-vous pensé de cette critique ? 0 0 Commenter !
Autres critiques de Corps solitaires
Boutique en ligne
7,45€
Boutique en ligne
7,45€
Boutique en ligne
7,45€
Boutique en ligne
7,45€
Laissez un commentaire
Commentaires (0)