6

Critique de Flashpoint - le prélude

par Blackiruah le sam. 21 août 2021 Staff

Rédiger une critique
Amer retour

Plus le temps passe et plus je me demande pourquoi DC a fait revenir Barry Allen. Flashpoint est un récit qui a marqué la franchise DC car il a permis de relancer un univers grâce à l’arrivée du New 52. Cette période a aussi amplement marqué la France qui a permis à Urban d’exposer facilement le catalogue de DC Comics.

Voilà donc 10 ans que Flashpoint a été publié et pour fêter cet anniversaire, l’éditeur publie dorénavant tous les à-côtés de cet évent à commencer par ce long prologue qui a amené Flashpoint.

Et pour être honnête, j’ai vraiment du mal avec Barry Allen. Pour rappel, ce héros iconique qui avait disparu lors de Crisis on infinite earth (1985-86) a fini par revenir lors de la Final Crisis (2008-09). Et doit donc prendre la place d’un Flahs établi (Wally) qui a construit sa vie, évolué avec de nombreuses étapes au point d’avoir une famille, femme et enfants : un personnage (très) riche en somme.

Mais dès le début de ce volume, à travers la mini-série Flash Rebirth, le héros dresse un problème que je partage : comment retrouver sa place dans cet univers ?

Geoff Johns donne une direction (forcément liée à Flashpoint) mais j’avoue avoir été peu convaincu. La suite également creuse justement vers cette nouvelle direction en réinstallant Barry à Central City, reprenant son rôle d’autant et affrontant ses ennemis d’avant, le tout en nous amenant vers le méga crossover.

Alors si les histoires se lisent facilement et restent des classiques du genre des speedbolts, je n’ai pas vraiment été conquis? Je trouve que ramener Barry Allen est un gros gachi et son retour démontre qu’il n’apporte rien de neuf dans cette affaire : juste un renouveau qui fait surement plaisir aux vieux de la veille. Mais franchement, c’est pas fou et ça apporte juste une réponse : comment les prémices nous préparent à Flashpoint. Pas forcément utile.

Au final, la seule bonne surprise fut de redécouvrir du Francis Manapul toujours aussi agréable à l'œil avec son style iconique solaire qui convient à merveille à Flash grâce au découpage dynamique. D’ailleurs, il arrive à transmettre une certaine fougue via ses planches que j’apprécie beaucoup.

En bref

Pour fêter les 10 ans de Flashpoint, Urban se lance dans une salve de publication de tous les a-côtés de l’event à commencer par ce prologue qui marque à la fois le retour de Barry Allen mais aussi tous les évènements qui vont conduire au crossover. C’est somme toute très classique pour du Flash mais franchement j’ai beaucoup de mal sur le fait de mettre au second plan un personnage tel que Wally West qui reste bien plus intéressant sur tous les aspects. C’est pas désagréable à lire mais pas indispensable à figurer dans vos bibliothèques : à réserver donc aux fans du personnage ou aux aficionados de Flashpoint qui veulent compléter tous les aspects qui entourent ce gros crossover. Pour les autres, l’event suffit amplement.

6
Positif

Le plaisir de retrouver Francis Manapul au dessin

Une lecture fluide

Negatif

L'originalité qui a du faire une sieste

Franchement, pourquoi se priver de Wally West pour ça...

Blackiruah Suivre Blackiruah Toutes ses critiques (567)
Qu'avez-vous pensé de cette critique ? 0 0 Commenter !
Boutique en ligne
35,00€
Boutique en ligne
35,00€
Boutique en ligne
35,00€
Boutique en ligne
35,00€
Laissez un commentaire
Commentaires (0)