9

Critique de Doctor Mirage

par ScoobyDam le dim. 22 août 2021 Staff

Rédiger une critique
The ghost whisperer

Si vous me lisez régulièrement, vous savez que j’aime Valiant. J’aime découvrir ce qu’ils ont à nous présenter mais dernièrement, c’était assez compliqué d’apprécier les différents récits édités. On a eu un sursaut de qualité avec Fallen World, dont la suite ne va pas tarder à arriver chez nous (j’ai hâte). Ce nouvel album de Doctor Mirage m’a complètement séduit.

Je ne connaissais pas du tout le personnage et son histoire, j’étais totalement passé à côté du premier tome, mais ce nouveau récit ne pas paru spécialement compliqué à suivre et à comprendre. Pour resituer rapidement, Docteur Mirage avait le don de voir et communiquer avec les morts mais elle a perdu ce pouvoir et même son mari décédé avec qui elle pouvait continuer à interagir, ne se manifeste plus. Cela permet à Magdalene Visaggio d’aborder le thème du deuil de façon originale et intéressante, en ne rentrant pas l’émotionnel bête et méchant qu’on aurait pu facilement nous servir. On suit donc notre héroïne dans un voyage intérieur poétique et émouvant, rythmé par des petites scènes d’action très bien amenées.

Au dessin, j’ai adoré découvrir Nick Robles. Son trait est juste et dynamique et reste toujours lisible. Ses illustrations servent parfaitement le scénario et il est accompagné par une colorisation magnifique de Jordie Bellaire. Le côté poétique dont je parlais plus haut est magnifiquement mis en image grâce à l’association du dessin, de la composition de certaines planches et de cette colorisation spéciale qui apportent de la couleur dans des moments qui n’en appellent pas forcément sans que ça ne soit de trop. C’est difficile à décrire mais cela a beaucoup participé à mon appréciation du récit qui aurait pu paraître assez banal quand on se contente de lire le résumé.

Doctor MirageDoctor MirageDoctor MirageDoctor Mirage


Pour l’édition, Bliss fait toujours un beau boulot. Les matériaux sont qualitatifs, le papier rend bien hommage aux couleurs et n’est ni trop brillant ni trop mat, ce qui rend la lecture très agréable. En fin d’album, on a une petite galerie de couvertures et une ou deux planches encrées, ce qui est mieux que rien mais on a été habitué à plus de leur part.
J’aime bien la couverture, elle attire l'œil et est assez cohérente avec l’histoire mais au vu de celles présentes dans la galerie, ce n’est clairement pas celle que j’aurais mise en avant ; Question de goût !

Ce qui est certain, c’est qu’il me faut maintenant trouver le premier tome pour en découvrir plus sur ce personnage et son histoire.

En bref

On a ici une jolie histoire traitant du deuil en suivant le Docteur Mirage dans une introspection pleine de poésie. Le dessin et la colorisation servent parfaitement ce récit doux et sombre à la fois. Pour moi, c’est un très joli album que nous propose ici Bliss et ça sera avec beaucoup d’intérêt que je suivrai les éventuels prochains albums traitant de l’héroïne.

9
Positif

Le scénario

Le dessin

La colorisation

Le côté poétique

Les thèmes traités

Negatif

Il n’est pas très clair que c’est une éventuelle suite, même si on peut très bien commencer par celui-ci

J’aurais préféré une autre couverture même si celle-ci n’est pas affreuse

ScoobyDam Suivre ScoobyDam Toutes ses critiques (117)
Autres critiques de Doctor Mirage
Boutique en ligne
17,50€
Boutique en ligne
17,50€
Boutique en ligne
17,50€
Boutique en ligne
17,50€
Laissez un commentaire
Commentaires (0)