5

Critique de Les foudres de l'amour #3

par Tampopo24 le dim. 5 sept. 2021 Staff

Rédiger une critique
Être honnête

Autre retour que je n'attendais plus chez Panini, Les foudres de l'amour était le premier titre de Yuu Yoshinaga à arriver chez nous et le seul jusqu'à présent malheureusement, alors qu'à l'époque c'était vraiment une autrice qui offrait de jolis petites romances douces et classiques, qui avaient tout pour plaire aux amateurs. Mais merci à Panini de reprendre et terminer cette courte série achevée en 5 tomes désormais.

L'avantage des shojos classiques comme celui-ci, c'est qu'on peut reprendre très facilement en cours de route même des années plus tard. Ainsi, cela n'a pas été difficile de retrouver Néné, cette jeune fille amoureuse de son voisin étudiant, qui se trouve être professeur stagiaire dans son lycée. L'originalité de la série venait du caractère direct de l'héroïne qui n'hésitait pas à foncer en amour et à dire ce qu'elle avait sur le coeur, ce qui évitait les sempiternels quiproquos habituels et les longs chapitres à tourner en rond. Malheureusement, ce n'est pas forcément le cas de l'objet de son affection.

Ce tome est donc consacré à la mise au clair entre les deux héros. Néné a déjà dit ce qu'elle ressentais, mais restait à attendre la réponse d'Hajime qui avait pas mal de choses à régler entre une relation passée pas vraiment terminée et sa position actuelle en tant qu'adulte et prof stagiaire. J'ai apprécié que l'autrice prennent vraiment le temps de clore ces chapitres sans chausse-trappe et autre raccourci. C'était important pour ensuite voir une relation saine entre eux. Hajime est en plus un personnage que j'apprécie, honnête, franc et réfléchi, il contrebalance bien avec Néné. Cependant, cela avance assez lentement entre eux et concrètement il ne s'est pas passé grand-chose en dehors de leurs belles déclarations respectives et de leurs discussions depuis leur balcon respectif. En plus, l'ajout d'un troisième larron pour recréer un triangle amoureux, en plus d'être évident, est pénible tant c'est déjà vu. Je crains que cela n'apporte vraiment pas grand-chose en dehors de rallonger l'histoire pour rien.

En bref

J'ai beau avoir été ravie de retrouver la plume et le trait doux et nonchalant de l'autrice, ici aussi, mes goûts commencent vraiment à me porter vers d'autres shojos un peu plus travaillés. Je ne vois pas grand-chose à retenir ici, en dehors de l'héroïne franche et de l'autrice qui laisse le temps à leur relation de se construire sur des bases saines, en affrontant passé et statut social présent, mais c'est bien léger. Alors merci à Panini de terminer pour les lecteurs de la première heure mais je crains fort qu'ils n'en recrutent pas beaucoup de nouveau, tant le titre n'est plus dans l'air du temps.

5
Positif

Panini qui reprend la série

Un shojo doux

Une héroïne franche

Une autrice qui prend le temps de construire une relation saine

Negatif

Archi classique

Une romance un peu passée de mode

L'arrivée d'un triangle amoureux inutile

Tampopo24 Suivre Tampopo24 Toutes ses critiques (641)
Qu'avez-vous pensé de cette critique ? 0 0 Commenter !
Boutique en ligne
6,99€
Boutique en ligne
6,99€
Boutique en ligne
6,99€
Boutique en ligne
6,99€
Laissez un commentaire
Commentaires (0)