7

Critique de Fantastic Four #32

par Le Doc le dim. 5 sept. 2021 Staff

Rédiger une critique
Le petit dernier...

S'il s'est de temps en temps assagi, Johnny Storm, alias la Torche Humaine, a le plus souvent été représenté comme un éternel jeune homme insouciant, refusant de s'engager, passant d'une conquête féminine à une autre le temps de dire "flamme en avant". Cet élément de la caractérisation du personnage a notamment été popularisé au cinéma via les deux longs métrages de Tim Story dans lesquels la tête brûlée des F.F. est incarnée par Chris Evans.

Au début de l'annual 32 des Quatre Fantastiques publié en 2010, Johnny se retrouve dans le genre de situation compliquée qu'il a toujours voulu éviter : Amy, une de ses rencontres d'un soir, se pointe un jour au Baxter Building et lui annonce qu'elle est enceinte. Situation tout droit sortie d'un soap-opera...sauf que dans les soaps, ce moment n'est pas accompagné par l'apparition d'organismes cybernétiques monstrueux...

L'enquête pour découvrir ce qui est arrivé va se transformer en un véritable hommage au classique de la science-fiction Le Voyage Fantastique de Richard Fleisher puisque les autres F.F. vont devoir s'introduire dans les corps de Johnny et d'Amy pour y affronter l'instigatrice de ce plan tortueux, Psycho-Woman, la fille de Psycho-Man, leur vieil ennemi (un nouveau personnage qui n'a pas fait long feu si j'ose dire car si je ne me trompe pas, elle n'a jamais été réutilisée par la suite).

Le réalisateur et scénariste irlandais Joe Ahearne (qui a notamment mis en scène plusieurs épisodes de l'institution britannique Doctor Who et qui a travaillé sur une poignée de comics Marvel dans les années 2000) a concocté un bon petit suspense grâce à une intrigue aux péripéties se déroulant simultanément sur deux plans. C'est bien ficelé, avec un rythme soutenu dans la deuxième moitié de l'histoire et une partie graphique partagée entre les forces et les faiblesses des dessins de Bryan Hitch. Un bon annual, au final qui laisse planer le doute...mais un doute léger hein car la possibilité entrevue dans les dernières pages n'a jamais débouché sur une suite (mais ça aurait pu faire un sujet pour un What if ?)...

En bref

7
Le Doc Suivre Le Doc Toutes ses critiques (862)
Qu'avez-vous pensé de cette critique ? 0 0 Commenter !
Autres critiques de Fantastic Four
Boutique en ligne
32,00€
Boutique en ligne
32,00€
Boutique en ligne
32,00€
Boutique en ligne
32,00€
Laissez un commentaire
Commentaires (0)