9

Critique de Butterfly Beast #2

par MassLunar le sam. 18 sept. 2021 Staff

Rédiger une critique
Chroniques de la courtisane qui assassine...

Suite et fin de cette très remarquable (première) série Butterfly Beast écrite et dessinée par Yuka Nagate. Ce second tome, encore plus sombre que le premier, nous entraine dans un affrontement davantage personnel pour Ochô qui retrouve dans ce volume des personnes issues de son passé.

Un retour aux origines en quelque sorte avant une fin ouverte sur le début d'une nouvelle série. Pour rappel, il existe un Butterfly beast 2 paru au Japon avec 5 volumes à la clé et dont on peut éventuellement attendre une sortie en France pour 2022. Dans tous les cas, nous n'en attendons pas moins de cette série qui nous plonge dans une noirceur délectable sur fond de manga historique avec une belle touche mortelle de combat au sabre.

Ce second volume démarre sur des retrouvailles entre notre tueuse-courtisane et une ancienne protégée , Kagari qui est recrutée parmi les chasseurs de shinobis réprouvés. Parmi ces derniers, nous en distinguons surtout un, Kazuma un personnage également d'importance dans le passé de notre chère Ochô.

Dans ce second opus, Yuka Nagate brouille délicieusement les pistes avec ce trio central dont les actes ne sont jamais traités avec simplicité. Il n'y a ni bons ni de méchants, juste une période tourmentée qui a entraîné son lot de laissés-pour-compte et , dans ce volume, même ceux qui chassent les shinobis coupable de crimes ne sont pas irréprochables avec un focus intéressant sur Jin'emon le chef des chasseurs aussi impitoyable que stratégique mais l'un des protagonistes les plus marquants de ce deuxième volume n'est autre que Kagari. Personnage tragique, cette dernière incarne en quelque sorte le reflet déformant d'Ochô, une protégée devenue elle-aussi une Kunoichi- courtisane par adoration pour son ainée. La présence de Kagari accentue davantage la tension dramatique autour de ce manga jusqu'à une scène d'exécution mémorable.

Ce personnage transcende l'intrigue de ce titre qui ne se contente pas d'enchaîner les petits assassinats au cœur d'une période trouble de paix. De plus, ce second volume inaugure une confrontation d'envergure pour la suite avec une deuxième série sans doute prévue en France pour 2022. 

Mention spéciale au dessin de Yuka Nagate. Un style réaliste qui nous immerge totalement dans ce Japon du XVIIème siècle. La mangaka maîtrise cet environnement et porte un regard aiguisé aussi bien sur les motifs floraux des vêtements, sur l'architecture que sur un chara-design soigné. Dans l'ensemble, la mangaka ne fait pas dans l'effusion. Il se dégage de Butterfly Beast une atmosphère formelle et tendue portée par la voix mélancolique de la courtisane qui assassine....

En bref

Butterfly Beast est une remarquable série tragique et historique portée par le souffle de la mélancolie et de la tragédie, un titre tout en noirceur... Plus qu'une hâte: retrouver Ochô, la courtisane-tueuse de shinobis déchus

9
Positif

Un second opus plus tragique emmené par des personnages forts tels que la bouleversante Kagari ou l'impassible Kazuma

Le style détaillé de Yuka Nagate qui s'approprie parfaitement le cadre historique

Negatif

MassLunar Suivre MassLunar Toutes ses critiques (258)
Qu'avez-vous pensé de cette critique ? 0 0 Commenter !
Autres critiques de Butterfly Beast
Boutique en ligne
7,90€
Boutique en ligne
7,90€
Boutique en ligne
7,90€
Boutique en ligne
7,90€
Laissez un commentaire
Commentaires (0)