7

Critique de La Guerre des mondes #2

par Tampopo24 le jeu. 23 sept. 2021 Staff

Rédiger une critique
Propagation de l'invasion

Ki-Oon nous gâtent encore et toujours autant avec la sortie de la version manga de ce classique de la SF dans une édition aussi qualitative, même si ça ne fait pas oublier le sentiment d'être un peu face à un abrégé tel qu'on pouvait en lire au collège.

La guerre des mondes revisitée par Sai Ihara et Hitotsu Yokoshima, dont on trouve d'ailleurs une courte interview intéressante sur leur processus créatifs et leurs influences en fin de tome, va toujours aussi vite et fait toujours aussi peur par sa brutalité sans limite. Les auteurs offre un Pulp assumé avec son ambiance rétro et old school qui correspond à merveille à l'oeuvre d'origine au vu de sa date de publication. Mais pour le lecteur qui croyait y voir la même qualité que dans les adaptations de Lovecraft, il va falloir revoir les choses à la baisse...

Le récit se veut dynamique et il l'est. Nous continuons à suivre l'invasion de nos chers martiens qui se produit de manière ultra rapide et brutale, au point de laisser tout le monde sur place. La variété des points de vues proposée dans ce tome est enrichissante. On ne suit plus seulement le photographe, qui veut se faire témoin privilégié de ce qui se passe, et le prêtre qui l'accompagne. On voit également le phénomène à travers les yeux d'autres personnages et notamment de londonniens, ce qui change un peu la donne.

Cependant, cela reste trop rapide, trop survolé pour qu'on s'attache vraiment aux personnages que l'on croit et ainsi on a presque le sentiment de lire une histoire sans héros, ce qui est assez perturbant puisqu'ils sont bien là pourtant. Mais ils sont juste les témoins de la brutalité et soudaineté de cette attaque d'une envergure inimaginable. J'ai été encore une fois soufflée par les actions sans commune mesure de ces créatures dont le côté vertigineux et implacable est bien rendu grâce aux dessins d'Hitotsu Yokoshima. C'est toujours impression d'assister à un tel déséquilibre des forces.

Toutefois, le récit n'est pas aussi linéaire que je le laisse croire. Il présente quelques évolutions notables dans ce tome entre l'espoir trouvée par l'humanité qui semble trouver leur point faible pour les détruire, mais les créatures vont tellement plus vite que c'est dur de les suivre. Elles évoluent d'ailleurs à leur tour proposant de nouvelles stratégies, techniques et créatures. On en aperçoit plus sur elle et ça ne fait que glacer encore plus notre sang, mais c'est chouette de frissonner ainsi. Les auteurs disent aimer Lovecraft, ça se retrouve dans certaines scènes ici et j'ai beaucoup aimé ça. Cette peur, cet effroi, cette tension sont très bien rendus. On ne voit qu'horreur sur horreur.

En bref

L'avancée inéluctable des tripodes se poursuit donc sous nos yeux ébahis. Pour qui ça ne gêne pas de lire un récit qui semble un peu trop condensé, un peu trop lisse et classique, cette adaptation en manga est plaisante à suivre car les auteurs mettent très bien en scène cette atmosphère de peur incrédule qui saisit tout le monde, ainsi que la résistance et l'héroïsme qui naissent dans les coeurs de certains. C'est, je pense, une bonne porte d'entrée pour avoir envie d'aller plus loin, et qui plus dans un très bel écrin !

7
Positif

Une superbe édition

Un élargissement du point de vue avec l'ajout des Londonien

Une avancée inéluctable et terrible des tripodes

Un classique terrifiant, rétro et pulp

Negatif

Très classique

Un dessin un peu figé qui manque de vertige

Tout est trop rapide, trop survolé

Tampopo24 Suivre Tampopo24 Toutes ses critiques (641)
Qu'avez-vous pensé de cette critique ? 0 0 Commenter !
Boutique en ligne
13,90€
Boutique en ligne
13,90€
Boutique en ligne
13,90€
Boutique en ligne
13,90€
Laissez un commentaire
Commentaires (0)