8

Critique de Asphalt Blues

par damss le dim. 26 sept. 2021 Staff

Rédiger une critique
Une tranche de vie autour de deux quadras dans un décor futuriste

Asphat blues nous plonge dans un futur qui sert plus de décor de fond à l’histoire sans vraiment l’impacter. On comprend par les notes de l’auteur en fin d’album qu’il est habitué à écrire de la science-fiction et que malgré l’histoire décrite il a préféré l’installer dans un univers qu’il maîtrise. Il se lance dans la description d’une tranche de vie, deux vies plus précisément, celle de Mick et celle de Nina. Ils se sont connus jeunes, se sont follement aimés puis c’est la séparation, simple et brutale. Treize années se passent, chacun a continué sa vie, ces vies que l’auteur nous fait suivre en parallèle. Mick a deux enfants d’une femme dépressive suite à un accident qui la privera de l’usage de ses jambes, elle qui était danseuse…. Nina est avec un homme d’affaire et politique, elle créé pour son travail une ligne de vêtement.

C’est dans cette routine que nous plonge l’auteur, une routine de deux quadragénaires qui se retrouve à des périodes difficiles de leur vie, avec leur conjoint, avec leur travail… Ce genre de période où parfois un changement de vie s’impose, parfois la vie laisse le choix, quel sera-t-il…

J’ai été dans un premier temps assez perturbé par les dessins, surtout la colorisation, très vive, très coloré dans laquelle le rouge et le bleu prédominent. Puis l’œil s’habitue et prend finalement beaucoup de plaisir à découvrir les planches et les moments que la colorisation fait ressortir… On sent le dessinateur à l’aise, jouant avec les plans, décomposant les scènes d’actions comme un film au ralenti, appuyant certains passages pour jouer avec l’émotion…

Côté scénario, j’ai pris beaucoup de plaisir à suivre les histoires des personnages, qui se croisent de près ou de loin sans s’en rendre compte. Le scénario déroule ces vies, met les personnages à nus pour donner un peu plus de poids à l’histoire, davantage de réel et cela résonne chez le lecteur que je suis, rappelant ici ou là certains moments de ma vie, de près ou de loin… On suit ces couples au fil des mois, des années jusqu’aux dernières pages où l’auteur apporte une conclusion qui déstabilise et laisse flotter interrogations, doutes et imagination, le lecteur est libre sur son interprétation…

Une agréable surprise que ce soit d’un point de vue des dessins qui après ce temps d’adaptation m’ont agréablement transporté au fil des pages mais aussi d’un point de vue scénaristique avec une tranche de vie poignante, criante de vérité de jeunes quadragénaires qui, bousculés par des remous professionnels et familiaux tentent de trouver leur chemin et d’avancer du mieux possible…

En bref

Une agréable surprise que ce soit d’un point de vue des dessins qui après ce temps d’adaptation m’ont agréablement transporté au fil des pages mais aussi d’un point de vue scénaristique avec une tranche de vie poignante, criante de vérité de jeunes quadragénaires qui, bousculés par des remous professionnels et familiaux tentent de trouver leur chemin et d’avancer du mieux possible…

8
Positif

Colorisation magnifique

Tranche de vie de quadras classique dans un décor futuriste

Negatif

damss Suivre damss Toutes ses critiques (976)
Qu'avez-vous pensé de cette critique ? 0 0 Commenter !
Boutique en ligne
24,00€
Boutique en ligne
24,00€
Boutique en ligne
24,00€
Boutique en ligne
24,00€
Laissez un commentaire
Commentaires (0)