4

Critique de Batman the world

par Blackiruah le dim. 3 oct. 2021 Staff

Rédiger une critique
Histoire d’un rendez-vous manqué

Alors que DC comics est en pleine reconstruction, ces derniers ont une idée de génie : utiliser leur franchise Batman pour proposer des récits réalisés par des auteurs du monde entier. Ainsi, non seulement ils pourront proposer une œuvre originale qui pourrait être une porte d’entrée sur un marché plus vaste mais aussi détecter de nouveaux talents pour le futur.

Mais pour cela, il aurait fallu proposer une œuvre marquante soit par le dessin ou par le scénario ou le concept.

Car cet album s’est avéré très anecdotique avec très peu de récits marquants. Il m’a manqué une direction commune ou alors des brutes au dessin pour y prendre vraiment du plaisir mais je n’ai eu ni l’un ni l’autre….

C’est un gros problème quand on lance un concept du genre. J’ai l’impression que les artistes n’ont pas vraiment été trié sur le volet ne laissant rien de marquant et tous les récits partent dans tous les sens : tantôt il narre une enquête classique de Batman, d’autres essais d’inclure le batou dans le contexte actuel du pays (mais trop peu) et certains rendent hommage au héros à leur manière.

J’ai été perdu par cette proposition, car à part 2 récits, aussitôt les récits lus, aussitôt oubliés…. Un joli gâchis.

Alors ce n’est pas foncièrement mauvais mais le peu de pages disponibles pour chaque auteur semble les avoir bridés, se limitant à des récits assez basiques et rapides.

Reste qu’à ce petit jeu, 2 récits se dégagent du lot: le premier est le français de Thierry Martin et Mathieu Gabella qui proposent une confrontation entre Catwoman et Batman dans un musée quelque peu connu avec un style cartoony et rugueux mais qui manque un peu de finesse. Le 2nd est le récit russe de Kirill Kutuzov, Egor Prutov et Natalia Zaidova qui rend hommage au symbole Batman. Il traite son image en Russie à travers un témoignage intéressant avec une petite dose de fantastique à la fin, le tout joliment dessiné dans un style réaliste. C’est d’ailleurs peut être le récit le plus abouti et marquant de l’album, dommage que le reste ne soit pas du même niveau.

En bref

Batman The world résonne comme un rendez vous manqué où je m’attendais à une grande fête qui allait superbement rendre hommage au caped crusader avec la crême des pépites mondiales. Mais l'œuvre est très loin de ses promesses, elle manque cruellement d’une direction commune et de talent. Malgré quelques récits sympathiques, je ne peux m’empêcher de penser qu’une grande entreprise comme DC Comics pouvait nous offrir bien plus. C’est tout à fait évitable, même si vous êtes curieux de comment l’affaire est traitée par les différents artistes.

4
Positif

Le bel hommage russe et le récit français qui nous fait visiter le Louvre

Negatif

Aucune direction commune

Mais où sont les pépites ?

Un rendez vous complètement gâché qui ne permettra surement de ne concrétiser

Blackiruah Suivre Blackiruah Toutes ses critiques (559)
Qu'avez-vous pensé de cette critique ? 0 0 Commenter !
Boutique en ligne
18,00€
Boutique en ligne
18,00€
Boutique en ligne
18,00€
Boutique en ligne
18,00€
Laissez un commentaire
Commentaires (0)