5

Critique de The detective is already dead

par Supmad le lun. 4 oct. 2021 Staff

Rédiger une critique
Un héritage difficile à porter...

J’avais une certaine attente sur cette nouveauté de l’été, et après douze épisodes, je suis finalement un peu déçu par The Detective Is Already Dead : un animé qui commence extrêmement bien avec un premier épisode de feu et qui se détériore au fil de la saison… Heureusement que Siesta est présente pour sauver le monde (ou cet animé, c’est déjà ça).

TDIAD n’est pas vraiment une série de détective, mais plus une comédie d’action avec une part de fantastique qui s’incorpore bizarrement à l’intrigue (l’origine de l’organisation SPES est un exemple). Pas d’enquêtes extrêmement complexes et entrainantes à suivre, malheureusement. Mais ce qui m’intéressait, c’est le thème du deuil qui s’illustre par la mort, annoncée dès le titre, de Siesta, la fameuse et brillante détective (et LE personnage de l’animé, victoire par K.O sur tout le casting).

Sa relation avec Kimizuka, comment elle était importante et incroyable pour l’assistant, comment Kimizuka va devoir gérer l’héritage de Siesta et comment il doit accepter le départ de celle qu’il admirait (voire qu’il aimait, mais c’est une autre histoire…). C’est dans cette thématique que l’animé arrive à être touchant, je me suis investi dans la solide relation de ces deux personnages (qui passent par la moitié de l’animé qui se déroule dans le passé, pour expliquer le funeste destin de Siesta et le pourquoi du personnage de Nagisa, sa "remplaçante".

L’animé m’a donc touché au travers du couple Kimizuka/Siesta, mais hormis ça, j’ai du mal avec le ton de l’animé : l’humour tombe souvent à plat avec des séquences peu amusantes, les trois arcs ne sont pas très accrocheurs, Kimizuka est un personnage principal très dur à cerner, sa petite bande est trop en retrait pour être attachante (à cause de Siesta, qui est le cœur de cette première saison).

Comme dit au début, TDIAD démarre fort avec un premier double épisode qui envoie du lourd niveau action, avec la fameuse séquence de l’avion. Un départ en fanfare qui ne sera plus jamais atteint jusqu’au bout de l’animé. Et c’est là que se trouve aussi ma déception : quand on est attiré par un si bon départ, la baisse de qualité est encore plus flagrante, malheureusement… Sans être moche, TDIAD est un peu trop fade avec des décors très vides (particulièrement de gens, tout semble désert). On sent que cet animé se concentre autour de Siesta et Kimzuka, et leurs péripéties.

En bref

Au bout du compte, The Detective is Already Dead restera une mini-déception personnelle qui est sauvée par l’histoire de Siesta et Kimizuka, et la force de la relation qui apporte l’émotion de l’animé. Hormis ça, c’est plutôt fade et ennuyeux…

5
Positif

La relation Siesta/Kimizuka, qui est au coeur de la série.

Le personnage de Siesta, qui est solidement présentée comme l'héroine du récit.

Le premier épisode, très plaisant.

Negatif

Une qualité qui se dégrade au fil des épisodes.

Des personnages secondaires trop transparents.

Une ambiance un peu fade.

Un aspect fantastique peu convaincant.

Supmad Suivre Supmad Toutes ses critiques (10)
Qu'avez-vous pensé de cette critique ? 0 0 Commenter !
Laissez un commentaire
Commentaires (0)