Un monde de fantasy dans lequel on se sent à sa place !

Les fées, le Roi-Dragon et Moi (en chat) est la nouveauté du mois de septembre dans le catalogue des éditions Nobi-Nobi, le titre ayant été un peu repoussé par ailleurs. Avec ce nouveau manga, nous faisons la découverte de deux nouveaux auteurs Kureha la scénariste, à qui l'on doit d'ailleurs l’œuvre d'origine. En effet, cette nouvelle saga est à la base un light novel, et on fait la rencontre de Yamigo qui est la chara-designer. Mais nous avons la dessinatrice Aki qui participe aussi au projet, mais qui n'est pas inconnue chez nous, puisqu'on lui doit deux titres Olympos et A.D Angel, je connaissais de nom mais jamais lu.

Après cette petite présentation générale du titre, rentrons dans le vif dans l'histoire ! Avec cette nouvelle histoire, nous plongeons dans un nouvel isekai, qui démarre de manière assez différente, mais il reste tout de même dans le genre à la mode. Un isekai pour ceux qui ne savent pas ce que c'est un genre où le ou la protagoniste vit dans notre monde actuel, et soit quand il meurt soit d'une certaine manière se retrouve envoyé dans un univers de fantasy. Je pense que si vous ne saviez pas ce que c'était, vous avez au moins vu ou feuilleté un isekai puisqu'il y en a de plus en plus qui sont publiés.

Mais celui-ci vient sortir du lot, nous faisons la rencontre du personnage de Ruri, une lycéenne japonaise qui n'a pas une vie trop pourrie, seulement Asahi la suit partout et lui fait de l'ombre depuis qu'elles sont toutes petites, jusqu'à certaines fois où ça va assez loin tout de même. Par une incantation réalisée dans l'univers de fantasy, elles se retrouvent toutes les deux envoyées dans ce nouveau monde. La nouvelle n'est pas accueillie de la même manière par les deux jeunes filles, Asahi semble tout bien pendre, ou toujours s'en sortir facilement. Quant à Ruri c'est une bonne nouvelle pour se débarrasser de Asahi, mais c'est en même temps un peu la panique parce qu'elle n'a aucun moyen pour rentrer chez elle. Maintenant qu'elles ont toutes les deux été téléportés dans ce nouveau monde, on va suivre exclusivement Ruri et sa découverte de ce nouvel univers.

Le nouveau monde est très fantasy, avec notamment les fées ou encore les métamorphoses en dragon, ce sont des éléments complètement inconnus à Ruri mais à nous aussi. En même temps qu'elle, on va découvrir ce nouveau monde, et elle va prendre son temps. Dans ce premier tome, il ne va pas se passer de nombreux événements plein de rebondissements, mais on va pouvoir découvrir ce royaume, comment il fonctionne, ou comment il tourne.
On fait la rencontre des fées, ces petits êtres pour la plupart, magiques sont importants pour que ce monde tourne correctement, elles sont presque le centre de ce royaume. Ruri va pouvoir faire quelques rencontres très intéressantes et pour la plupart bienveillantes envers elle comme Chelsea. La vieille ogresse comme l'a nommé Ruri, est une femme d'un certain âge, presque aigrie, mais tellement gentille avec elle, lui permet de mieux cerner ce monde, et de comprendre ces rouages. Elle lui explique aussi ses liens avec les fées, dont une du nom de Lydia que je vous laisse découvrir, et dont j'ai adoré sa découverte, elle est tout aussi douce que l'ambiance, avec presque une petite touche de naïveté mignonne.

Si ce premier tome est assez calme, il lui arrive quand même des petites bricoles à Ruri, tout n'est pas rose, et certains événements sont assez drôles, et on s'inquiète presque parfois pour elle, et pour sa situation. Mais Chelsea va lui donner une mission, et je pense que cette dernière va permettre de lancer encore plus le titre et son intrigue.
Si d'une part, on découvre la ville et le peuple de ce nouvel univers, les auteurs nous montrent un autre personnage, et notamment le roi de cet univers. Un personnage pris par son travail et qui semble aimer son royaume, mais qui ne semble pas vouloir se conforter à son devoir et se trouver une épouse. J'y ai presque vu une petite référence, un mélange entre Cendrillon et Aladdin assez sympathique.
On ne connaît pas beaucoup ce personnage ni ce qu'il pourrait penser, mais je suis vraiment curieuse de pouvoir le découvrir en profondeur, et de voir ce qu'il amènera au récit. Parce que j'imagine que si les auteurs nous le présente ce n'est pas pour rien !

Une des forces de ce titre aussi réside dans ses graphismes et son ambiance, c'est clairement tout doux et bienveillant, les personnages s'y prêtent beaucoup, et Ruri abandonne presque son idée de vengeance. Une idée qui faisait presque tâche quand on voit toute la douceur qui émane de ce titre. Les enfants sont clairement la cible première de ce titre, mais même les plus grands se prendront au jeu et apprécieront cette histoire toujours en cours au Japon.

En bref

Un premier tome plutôt convaincant avec des graphismes tout doux et une superbe ambiance de fantasy remplie de créatures fantastiques et de magie. Ce tome vient nous plonger comme il se doit dans l'univers en le développant, et lance doucement son intrigue. On fait la rencontre de quelques personnages tous bienveillants, et qui nous permettent d'apprécier cette lecture.

8
Positif

Une superbe ambiance

De beaux graphismes

Des personnages bienveillants et attachants

Un univers de fantasy avec magie et créatures fantastiques

Une intrigue qui se lance doucement

Quelques mystères autour des personnages

Negatif

Certaines situations dans l'enfance de Ruri que je trouve assez limite et abusé

Sachiko-chi Suivre Sachiko-chi Toutes ses critiques (199)
Qu'avez-vous pensé de cette critique ? 0 0 Commenter !
Autres critiques de Les Fées, Le Roi-Dragon et Moi (En chat)
Boutique en ligne
7,20€
Boutique en ligne
7,20€
Boutique en ligne
7,20€
Boutique en ligne
7,20€
Laissez un commentaire
Commentaires (0)