10

Critique de Silver Surfer - Requiem

par Auray le mer. 13 oct. 2021 Staff

Rédiger une critique
Le cercle du Silver Surfer disparu

Présentation du format

Les hors collection ou Giant-Size de chez Marvel, Panini Comics, sont parmi mes préférés. On pourrait simplifier en disant que ce sont des best of en format géant au format 25,5 x 35,5 cm. Le tout est bien sûr cartonné, mais, on a aussi un super poster géant qui fait aussi office de couverture. Pour les mauvaises langues qui parlent déjà de gadgets pour enfants, croyez-moi, j'achèterai bien limite un deuxième exemplaire et un mur plus grand afin de les afficher, tant on croirait celle issue du cinéma où l'on peut bien sûr admirer les traits des plus grands artistes de ce monde.

Les auteurs

On avait d'ailleurs sous cette forme le récit de Moëbius et Stan Lee, Parabole. Il compléterait magnifiquement ce nouveau tome contenant l'histoire de J.M. Straczynski et Esad Ribić. Le premier est vraiment connu pour son fameux cycle sur Spider-Man, notre éditeur l'a d'ailleurs fini de l'imprimer en Marvel Icons ce mois-ci, et on l'en remercie fortement d'avoir écouté les fans pour cette occasion offerte. Le second artiste m'a laissé bouche bée pour son travail sur Thor lors du run de Jason Aaron. Le Massacreur de Dieux n'a jamais été aussi terrifiant sous ses traits.

Notre récit

Aujourd'hui, nous allons parler de leur ancien récit sur l'homme d'argent et sa planche de surf, requiem. Ça date de 2007 mais, franchement, il n'a pas pris une ride. Le pitch est simple, ce sont les derniers jours de Norrin Radd. Pour autant, il y a une réelle profondeur et connaissance du personnage parmi ces 112 pages.

Chapitre 1

D'ailleurs, on commence par croiser les héros où tout a commencé, soit avec les 4 Fantastiques. Effectivement, c'est dans le comic book Fantastic Four 48 de 1966 qu'il faut noter la première apparition de l'extraterrestre. Rien de plus normal de les revoir tous ensemble pour la dernière. Il faut bien essayer de guérir cette maladie qui semble incurable. Mais, même Reed ne peut rien faire face à une technique qui le dépasse de milliers d'années. La carapace argentée qui le protégeait de tout est à présent en train de le tuer à petit feu sans rien laisser encore une fois intervenir par l'extérieur.

Chapitre 2

Le deuxième chapitre offre vraiment un débat intéressant au côté du plus New-Yorkais des héros, Spider-Man. Comment réussir a arrêter toutes ces horreurs perpétuées par l'Homme depuis des siècles ? Norrin aimerait laisser la solution ultime en cadeau d'adieu pour cette terre d'accueil qui l'a tant touché autrefois.

Chapitre 3

Le troisième chapitre parleront à ceux qui suivent les aventures du personnage depuis le début. C'est un hommage à John Buscema ou à Stan Lee car on est dans l'espace, où les batailles là aussi font rage depuis si longtemps que l'on ne sait plus comment c'était la vie, autrefois. La légende de notre héros qui trouvera la solution envers et contre tous sera transmise de génération en génération, de planètes en planètes... à tout jamais !

Chapitre 4

La quatrième et dernière partie conclue bien évidemment le tout, avec une mort attendue depuis les premières pages. Et, encore une fois, il n'y a rien de plus beau que de finir sur Zenn-La, la planète des origines du surfeur. Comme le stipule l'introduction, on pourrait faire le parallèle avec le messie, sauveur de tous les êtres faibles. Personnellement, je vois surtout un être qui se questionne sur notre monde, qui souhaite des réponses qu'il n'a pas toujours d'ailleurs, ce qui le différencie pour moi d'un véritable Dieu. Différentes philosophies avec un réel recul sur la vie émanent de ces cases. La poésie n'en est que plus importante et touchante.

Les peintures

Et, que dire des peintures du croate, Esad Ribić... elles sont la raison d'être de ce format géant, et il le vaut bien. J'ai pris énormément de plaisir à regarder sous toutes les coutures les reflets d'argent, les mains veinées humaines, les têtes rigolotes des différentes créatures de l'espace, et surtout, les villes imaginaires ou non. Je crois que c'est là où l'artiste excelle, d'ailleurs, ce n'est pas pour rien que certains paysages sont reproduits sur le poster inclus avec le livre.

Les bonus

Un dernier mot sur les bonus. En plus des couvertures originales, vous avez les croquis d'auparavant pour leurs créations, un matériel assez rare. Quelques illustrations supplémentaires de l'artiste seront également incluses, comme celle en hommage à John Buscema. Une dernière contient la variante de la série Cable et X-Force 15, toujours avec notre bonhomme argenté, ce qui reste pertinent. Je rappelle qu'une introduction de l'oeuvre et une courte présentation des auteurs font toujours partie du tout.

Ce qui restera de nous

Silver Surfer Requiem est absolument à découvrir pour ceux qui l'auraient raté à l'époque. Pour les autres, le format ultime de cette merveilleuse histoire de la fin de vie de notre ancien héraut de Galactus est enfin de nouveau disponible dans un format qui lui fait vraiment honneur. Ce récit est à lire et à relire, et franchement, s'il ne doit en rester que quelques-uns, je choisis volontiers celui-là tant il est grand dans sa volonté de marquer les esprits ou notre vie de lecteur, d'être humain. On le met tous ensemble dans une capsule temporelle ?

En bref

« Je m'appelle Norrin Radd. Le Silver Surfer. Détenteur du pouvoir cosmique. Ancien héraut de Galactus. J'ai parcouru la galaxie, vu plus qu'on ne peut espérer contempler en cent vies. Et je me meurs. Je me meurs. Je me meurs. »

10
Positif

Le format ultime...

Pour LE récit d'adieu du Silver Surfer

Les peintures d'Esad Ribić, que l'on peut vraiment admirer à présent

Un scénario poétique et philosophique

Les quelques bonus

Negatif

Le prix, forcément, pour ces 112 pages géantes. Correcte, mais pas à la portée de toutes les bourses, malheureusement.

Auray Suivre Auray Toutes ses critiques (581)
Qu'avez-vous pensé de cette critique ? 0 0 Commenter !
Autres critiques de Silver Surfer - Requiem
Boutique en ligne
28,00€
Boutique en ligne
28,00€
Boutique en ligne
28,00€
Boutique en ligne
28,00€
Laissez un commentaire
Commentaires (0)