8

Critique de Fang #1

par damss le mer. 20 oct. 2021 Staff

Rédiger une critique
Une renarde en chasse de démons

Fang, c’est l’histoire d’une renarde, guerrière aguerrie, qui arpente le vaste monde à la recherche de démons afin de les tuer. En effet, ces derniers se fondent parmi la population et sème le mal d’une façon ou d’une autre dans les villages dans lesquels ils s’installent. Le monde dans lequel évolue l’héroïne est peuplée d’animaux humanisés et d’humains qui se côtoient vie en parfaite entente, avec des problèmes humains….

La couverture est plutôt réussie et rend bien compte de ce qu’on va trouver dans l’album, une petite renarde qui affronte des géants… Ce sont d’ailleurs les dessins qui portent dans un premier temps cet album. Je connais depuis une dizaine d’année le travail d’Henrichon, que j’avais découvert avec Noé et il m’avait à l’époque déjà bluffé… Aujourd’hui c’est avec un grand plaisir que je retrouve sa patte graphique et sa colorisation. On trouve d’ailleurs une évolution, ou plutôt une adaptation dans son style pour cet album avec une énorme inspiration asiatique. Il y a repris les codes évidemment mais aussi des clins d’œil à certains mangas comme Naruto, très clairement, mais aussi Berserk ou d’autres…

Le découpage est changeant et s’adapte au scénario. Il appuie les scènes d’actions en multipliant les cases pour segmenter un combat, ou encore les limite pour centrer le regard sur un personnage ou une scène précise, je pense notamment à la page 15 pour le combat ou la page 24 par exemple pour poser le décor de fond. Les combats sont bien retranscrits, avec un souci de détail et un très bon rendu de vitesse. Les personnages sont expressifs et le dessinateur maîtrise parfaitement le rendu des émotions mais aussi le détail pour chaque animal.

Côté colorisation, les tons plutôt ternes se marient bien avec pour le fond un effet aquarelle. Pour la partie fantastique, là aussi on retrouve les codes asiatiques, avec la partie démon en rouge, le mal et le bleu pour la partie du bien, de l’exorcisme comme pour l’épée du guerrier dans les premières planches.

L’histoire quant à elle est pour le moment assez classique. L’inspiration asiatique a du bon dans le rendu graphique c’est vrai, mais du coup fait souffrir cette histoire de la comparaison d’avec d’autres ouvrages mangas. On évolue dans un monde animalier c’est vrai, un petit plus qui différencie avec l’univers de départ, mais le scénario reste pour le moment assez sage et linéaire. On suit cette démone qui avance d’indice en indice pour identifier et éradiquer, facilement pour le premier d’ailleurs, des démons … On comprend à demi-mots qu’il y aura par la suite une chasse ultime, mais pour le moment rien de précis. Les combats s’enchaînent et seuls les flashbacks de l’enfance de Fang permettent de donner un peu de consistance au personnage principal. L’arrivée de deux autres personnages sur la dernière partie l’album et leur relation risque d’apporter une vraie valeur ajoutée si le scénariste décide de continuer dans ce sens. L’auteur tente de nous prendre à contre-pied à deux reprises, la première était prévisible et je doute qu’elle surprenne beaucoup de lecteurs, la dernière, dans la dernière planche, est plutôt réussie mais je ne sais pas ce qu’elle apportera….

Un premier tome qui m’a séduit essentiellement pour le graphisme, un plaisir non dissimulé que de parcourir les dessins et de voir évoluer les personnages. L’univers du scénariste n’est pas original, ni son personnage et son histoire propre, mais les enchaînements sont plutôt fluides et l’auteur est arrivé dans ce premier album à installer la trame de l’histoire et donner corps à trois personnages principaux, ce qui n’est pas toujours évident et gage, je l’espère, d’un prochain album de qualité. Il me tarde le second tome afin de savoir si les auteurs vont avec cette série se démarquer de l’existant pour apporter ce plus qui permettra de passer cette histoire d’agréable à lire à essentielle dans sa collection !

En bref

Un premier tome qui m’a séduit essentiellement pour le graphisme, un plaisir non dissimulé que de parcourir les dessins et de voir évoluer les personnages. L’univers du scénariste n’est pas original, ni son personnage et son histoire propre, mais les enchaînements sont plutôt fluides et l’auteur est arrivé dans ce premier album à installer la trame de l’histoire et donner corps à trois personnages principaux, ce qui n’est pas toujours évident et gage, je l’espère, d’un prochain album de qualité. Il me tarde le second tome afin de savoir si les auteurs vont avec cette série se démarquer de l’existant pour apporter ce plus qui permettra de passer cette histoire d’agréable à lire à essentielle dans sa collection !

8
Positif

Dessins superbes aux inspirations asiatiques

Découpage met en valeur scènes de combats et le décor

Negatif

damss Suivre damss Toutes ses critiques (997)
Qu'avez-vous pensé de cette critique ? 0 0 Commenter !
Boutique en ligne
14,50€
Boutique en ligne
14,50€
Boutique en ligne
14,50€
Boutique en ligne
14,50€
Laissez un commentaire
Commentaires (0)