8

Critique de Elio Le Fugitif #4

par Sachiko-chi le mar. 26 oct. 2021 Staff

Rédiger une critique
L'histoire du fratricide...

Avis aux amateurs de baston, ce quatrième tome va vous plaire ! En effet, dans ce tome, on va être spectateurs de très nombreux combats et assez violents !
On s'approche de la fin de la saga, j'avais un peu peur que ça s'éternise sur le passé de Elio, mais ça peut le faire, à la condition que le tome 5 soit assez long pour bien gérer la bataille finale !

Dans ce quatrième tome, on reprend l'histoire là où on l'avait laissé, c'est-à-dire quelques années plus tôt. On est en plein flash-back, où Elio raconte à ses nouveaux camarades son histoire, et nous permet en tant que lecteur de comprendre pourquoi il a été accusé de fratricide.
On retrouve nos deux frères qui concouraient pour le titre "d'habit royal", pour devenir le prochain garde du corps du roi, une volonté imposée par leur père. Mais c'est aussi un moyen pour nous présenter de nouveaux personnages, qui n'auront peut-être pas d'incidences sur le présent, mais qui permettent de donner plus de profondeur à ce récit.
Ici, rien de fantastique, on assiste seulement à des jeunes hommes, de corpulence et de taille différentes, qui s'affrontent pour obtenir ce nouveau titre. Si la plupart sont ici de leur plein gré, certains le sont pour des raisons moins nobles, et pas forcément avec leur consentement.

On va pouvoir assister à tous les duels, à mains nues d'ailleurs. Pour Elio et Pablo, ils n'auront pas besoin de s'affronter directement, ils auront des adversaires différents. Pour Elio, on voit bien que c'est un personnage très ouvert, et plutôt sympathique, et surtout il a toujours été ainsi, malgré la mort de son frère, il est resté lui-même. Avec plus de souffrance et de douleur, mais il est resté fidèle à son caractère.
Si les combats s'enchainent, assez violemment, et avec pas mal d'hémoglobine, j'ai tout de même beaucoup apprécié les voir. On se rend compte, que c'est à moitié une fiction puisqu'ils sont soumis aux mêmes valeurs et principes de l'époque, les enfants doivent suivre la voie dictée, et n'ont pas forcément de libre arbitre. C'est une idée qu'essaie de défendre Pablo, mais qui va le mener à sa perte en même temps, puisque leur père ne l'entend pas de la même manière qu'Elio a pu l'entendre.
Ce que j'ai trouvé intéressant aussi et que j'ai bien apprécié, c'est de découvrir Pablo, sa façon de penser moderne, et de voir aussi la relation qu'il avait avec son frère. Ce retour dans le passé nous permet d'en découvrir un peu plus sur eux, et leur façon d'être avec l'autre.
Leur histoire est assez touchante, à l'image d'Elio, mais en finalité, je pense que c'était ce que voulait Pablo.

Une fois de retour dans le présent, on voit bien les deux camps celui de Enrique et celui de Pedro. On va pouvoir voir d'ailleurs les deux et leurs préparatifs pour la guerre à venir. Pedro ne m'est toujours pas sympathique, bien que certaines de ses actions semblent assez dures, et lui donnent vraiment cet air hautain pas agréable...
A l'inverse de son demi-frère, qui est son total opposé, on a plus tendance à suivre Enrique, et c'est ce qui va se passer dans cette future bataille. On va voir plusieurs personnages s'entraînaient, se préparer, et même certains personnages changés de camps. Je vous laisse découvrir tout cela.
Dans ce quatrième tome, on découvre qui est l'auteur de l'assassinat, pour faire en sorte que Lara soit innocente, mais j'avoue que la révélation me laisse un peu dubitative... C'est allé trop vite, et sans de réelles explications, j'avoue que là, j'ai été un peu largué, tant pis...

Par contre, et je tenais à le souligner, mais c'est un titre que l'on pourrait presque classer dans la catégorie historique. En effet, et surtout dans ce tome, on retrouve vraiment des personnages qui ont existé, et des batailles qui ont eu lieu. C'est le personnage Bertrand du Guesclin qui m'a interpelé, et celui-ci a bien existé, ce français a bien participé aux batailles de Najera ou encore la bataille de Montel de 1369. J'ai vraiment été agréablement surprise par ces reprises historiques justes. On retrouve bien Enrique sous Henri, et Pedro sous Pierre, qui se sont livrés bataille pour le trône de Castille. En tant qu'amatrice d'histoire, j'ai vraiment été ravie de voir ces noms, dates et lieux correctement utilisés !

En bref

Un quatrième tome qui m'a bien plu de découvrir, malgré que je ne sois pas une grande fan de baston pure et dure. Mais j'ai beaucoup apprécié découvrir le passé d'Elio et Pablo, ce dernier est très moderne dans ses idées. La dernière bataille se profile, et les camps se forment. Pour ma part, j'ai choisi celui que je veux soutenir ! Par contre mention spéciale pour les références historiques qui sont justes.

8
Positif

Des dessins sympathiques

Des personnages qu'on apprécie de suivre

Le flash-back était prenant

Les références historiques sont justes

Le tome se lit facilement et rapidement

Les combats sont dynamiques

Point final pour l'histoire de Lara

Des personnages pour plus de profondeur

Negatif

Le dénouement pour Lara trop rapide

Un peu beaucoup d'hémoglobine

Sachiko-chi Suivre Sachiko-chi Toutes ses critiques (209)
Qu'avez-vous pensé de cette critique ? 0 0 Commenter !
Autres critiques de Elio Le Fugitif
Boutique en ligne
6,90€
Boutique en ligne
6,90€
Boutique en ligne
6,90€
Boutique en ligne
6,90€
Laissez un commentaire
Commentaires (0)