8

Critique de Marvel Fanfare #15

par Le Doc le sam. 20 nov. 2021 Staff

Rédiger une critique
Cette nuit-là...

Les chamailleries entre la Chose et la Torche sont une tradition de la série des 4 Fantastiques remontant aux débuts de l'ère Stan Lee/Jack Kirby. Au fil des années, les farces entre les deux compères (qui s'adorent mais qui ne peuvent pas s'en empêcher) sont devenues de plus en plus élaborées, jusqu'au numéro 15 de la revue anthologique Marvel Fanfare (date de couverture : juillet 1984, date de sortie : avril 1984, ce qui a son importance) qui est entièrement consacré au sujet.

Cette nuit-là... est écrit, dessiné, encré et colorisé par Barry Windsor-Smith. L'auteur anglais révélé à la fin des années 60 s'était alors retiré du monde des comics pendant quelques années, avant de revenir progressivement à partir de 1983. Ses trois projets marvelliens de l'année 1984 sont Uncanny X-Men #186 (la première partie de l'excellent dyptique Lifedeath), la mini-série Machine Man et le beaucoup plus léger Marvel Fanfare #15 qui met donc en scène Ben Grimm et Johnny Storm.

Cette nuit-là... est une histoire franchement assez anecdotique. Mais de l'anecdotique comme ça, divertissant et superbement dessiné, j'en veux bien à chaque fois. La première page donne une idée sur les préparatifs de la grosse blague qui s'annonce avec un joli jeu sur les ombres...avant le réveil de Ben. Un réveil difficile, comme on peut tous en avoir...mais cette pauvre Chose ne mettra pas longtemps à sortir des bras de Morphée vu ce que le facétieux Johnny lui a préparé. Les situations s'enchaînent avec beaucoup de rythme tout au long des 19 pages de cet épisode et la (double) chute donne le sourire. Car la vengeance peut être très douce (et amusante aussi)...

En bref

8
Le Doc Suivre Le Doc Toutes ses critiques (910)
Qu'avez-vous pensé de cette critique ? 0 0 Commenter !
Autres critiques de Marvel Fanfare
Laissez un commentaire
Commentaires (0)