8

Critique de Le Conte des Parias #1

par MassLunar le dim. 21 nov. 2021 Staff

Rédiger une critique
Un pacte décisif pour les solitaires

Ce tome 1 du Conte des Parias annonce une délicate ambiance emprunte de morosité et de tendresse avec une pointe de suspense. Cette série , clôturée au Japon en huit tomes, est une nouveauté de chez Doki Doki parue en ce début d'année. 

Le Conte des Parias est , comme son titre le laisse deviner, un conte un peu noir retraçant une relation marginale entre un Diable et une fillette orpheline qui a la capacité de le voir. Nous sommes dans un Londres fin XIXème, un Londres d'Oliver Twist, de Sherlock Holmes animé par un fantastique mystérieux et menaçant représenté par les Diables qui passent secrètement des pactes avec certains humains comme c'est ici le cas avec nos deux personnages principaux. Marbas est un puissant diable, immortel et assez blasé qui rompt l'ennui en racontant ses histoires à une pauvre fille misérable du nom de Wisteria. Cette dernière trouve un véritable réconfort en écoutant le vécu de ce dandy diable. Leur relation se renforcera le jour où ils décideront de conclure un pacte ensemble...

Ce premier tome réussit son entrée en matière sans aucun problème. Les personnages sont attrayants et on sent que l'intrigue possède une bonne trame de fond dans cette Angleterre Victorienne dans laquelle on retrouvera une figure romanesque bien connue. Le Conte des Parias est un titre qui mise tout sur ce duo plutôt convaincant. Le personnage de Marbas est un diable bien réussi , plutôt dans le style dandy qui sait montrer les crocs quant il le faut. Son design peut paraître simple au premier abord mais il est réussi sans trop d'excès en terme de dessin animalier. Wisteria, quant à elle , incarne bien sûr la figure candide au bon coeur, adorable et attachante. Un duo convaincant , pas forcément très inventif non plus, il faut bien l'avouer... Ce manga peut rappeler un autre titre du même, calibre La Princesse et la Bête dans lequel on retrouve un peu ce même style de personnages. C'est un peu dommage car prévisible, notamment Wisteria qui est une énième figure féminine adorable et à protéger...

Fort heureusement, l'intrigue  n'est pas lente et dès le départ, pas mal de péripéties arrivent à nos deux personnages entre un faux-prêtre prêt à vendre des gosses pour de l'argent, une mystérieuse organisation qui lutte secrètement contre les diables et même un autre diable, ce premier tome évite donc le surplace et ne noie pas dans les ronronnements sirupeux  d'une relation humano-hybride.

Ainsi la situation des parias est bien mise en valeur et on devine que leur échappatoire vers une vie meilleure ne sera pas une partie de plaisir. Makoto HOSHINO, la mangaka, maîtrise bien ce premier volume en distillant une petite ambiance entre tendresse, peur , émotions et actions. 

Le Conte des Parias amorce un début très prometteur. Le style fantastique n'est pas poussif, il est bien maîtrisé que ce soit à travers quelques petites passages humoristiques avec un dessin forcément plus léger et quelques belles instances de frayeurs comme cette sinistre apparition d'un autre diable. 

Ce premier tome pose les fondations d'un petit shonen  goth qui a de quoi satisfaire les amateurs du genre. 

En bref

Elégant, mesuré et bien rythmé, Le conte des parias T.1 n'offre pas un duo de personnage très inventif (bien que vite attachant) mais il n'en demeure pas moins un bon début de série qui pose déjà les bases d'une intrigue prenante.

8
Positif

Une bonne ambiance fantastique assortie avec une intrigue peu avare en péripéties

Des personnages intéressants

Un dessin soigné et propre qui exploite bien les différentes tonalités du fantastique

Negatif

Des personnages intéressants mais peu originaux dans la lignée de titres comme l'Enfant et le Maudit ou La Princesse et la bête

MassLunar Suivre MassLunar Toutes ses critiques (283)
Qu'avez-vous pensé de cette critique ? 0 0 Commenter !
Autres critiques de Le Conte des Parias
Boutique en ligne
7,50€
Boutique en ligne
7,50€
Boutique en ligne
7,50€
Boutique en ligne
7,50€
Laissez un commentaire
Commentaires (0)