7

Critique de Le Conte des Parias #8

par Sachiko-chi le lun. 19 sept. 2022 Staff

Rédiger une critique
Dernier combat pour la paix pour Marbas et Wisteria !

Nous venons d’atteindre la ligne d’arrivée pour ce titre Le Conte des Parias, et c’est avec un peu de tristesse que je dis au revoir à ces personnage et à cet univers un peu de Londres victorien que j’apprécie beaucoup ! Quelques éléments ont manqué de développement, et un ou deux tomes supplémentaires n’auraient pas été de trop pour bien terminer, et ne pas laisser d’interrogations sur certains événements de l’histoire…

On reprend notre histoire avec Wisteria qui s’était retrouvée enfermée dans les souvenirs de son frère Snow alors que ce dernier est emprisonné dans le corps d’un diable. Elle va devoir subir le cours du temps où les secondes sont des années pour elle, pour pouvoir sauver Snow ou Marbas, puisque le diable Sytry ne lui laisse pas vraiment le choix…

Wisteria reste toujours aussi agréable à suivre, je l’ai trouvé attachante, elle fait preuve d’une certaine force et d’une détermination qui contraste avec son corps de fragile si l’on peut dire.
Surtout que les événements s’accélèrent Marbas et Naberius doivent s’allier pour éliminer Dantalion qui a laissé trop de puissance se libérer. Mais aussi pour éliminer son contractant Luther qui commence lui aussi à poser problème à nos personnages principaux…
Ce combat qui devait s’annoncer comme dynamique, prenant voire même épique, n’a pas vraiment été à la hauteur de mes attentes… En effet, bien que Marbas fasse preuve d’une grande force grâce à son lien avec Wisteria, il plie tout de même ce combat trop rapidement à mon goût surtout quand on voit tous les moyens qu’ils déploient pour abattre ces deux personnages. C’était une de mes plus grandes déceptions de ce tome et de cette conclusion, c’est que ce combat a vraiment été survolé à mon goût…

En revanche, la mangaka nous réserve un autre événement, c’est l’affrontement contre Sytry, ce diable qui s’est tranquillement imposé comme un ennemi. C’est un enchaînement de combats, et d’événements qui apportent du rythme au récit et qui ne nous laissent pas vraiment respirer !
Contre Sytry, j’ai surtout préféré ce que cette rencontre a amené, des souvenirs oubliés par les autres diables, c’est-à-dire leur vie avant leur mort et leur transformation. On en découvre plus sur ces cinq diables, leur mort, leur passé, mais aussi sur le pouvoir qu’ils ont acquis face à cette renaissance. On apprend aussi comment ils ont été réunis, l’homme qui les a fait vivre dans cette idée, de famille, de réunion. Si j’ai adoré ce passage, et voir ce développement, je reconnais qu’elle amène et met en avant ses faiblesses… Je m’explique, le récit nous parlait de treize diables, et en finalité on a pu en rencontrer que cinq, premier point qui ressort… Ensuite, on découvre le diable à trois yeux qui les a réunis, son but, ce qu’il devait faire, malheureusement, on n’a pas plus de développement sur lui. Il aurait même dû être présenté comme le dernier boss de l’histoire, mais il n’en est malheureusement rien, et on reste sur notre faim avec lui…
De plus, pour Sytry c’est un peu la même chose, on se retrouve face à une fin ouverte avec lui, on ne peut qu’imaginer son sort, et je trouve que c’est un peu léger.
L'Ordre de l’Épée n'a pas eu plus de moment pour se mettre en avant, et prouver ce dont ils sont capables contrairement au tome précédent qui avait bien développé l'Ordre.

La conclusion du manga après tous ces combats et ces événements fait le travail, c’est assez simple à comprendre malgré quelques éléments comme Luther que j’ai trouvé trop facile pour en terminer avec lui… Mais encore la toute fin avec Marbas et Wisteria m’intrigue sur la façon dont les choses on pu se passer puisque l’on n’a pas eu plus d’explications…
Bien que le titre ait quelques lacunes et soit passé par quelques facilités pour se terminer, je relirai tout de même avec plaisir ce titre qui m’a tout de même plu, avec des personnages intéressants, forts et déterminés !

En bref

Une conclusion qui fait l'affaire mais je pense qu'un ou deux tomes supplémentaires auraient permis de s'occuper du last boss comme écrit ou le sort de Sytry... Si j'ai apprécié le développement autour de l'ordre, des diables et de leur histoire, nécessaire à la compréhension de ces êtres, j'ai trouvé que les combats étaient trop légers et un peu expédiés, accompagnés de quelques facilités.

7
Positif

Un dessin toujours aussi agréable

Des personnages attachants

Wisteria qui reste forte

Des combats qui s'enchaînent

Un bon rythme

Le développement du passé des diables

Une conclusion qui fonctionne

Negatif

Le diable à trois yeux manquants ou les huit diables absents

La fin avec Sytry trop vague

Le combat contre Dantalion plié trop rapidement

Sachiko-chi Suivre Sachiko-chi Toutes ses critiques (339)
Autres critiques de Le Conte des Parias
Boutique en ligne
7,50€
Boutique en ligne
7,50€
Boutique en ligne
7,50€
Boutique en ligne
7,50€
Laissez un commentaire
Commentaires (0)