9

Critique de Mon Ami Dahmer

par MassLunar le mar. 23 nov. 2021 Staff

Rédiger une critique
Dans la même classe qu'un futur sérial killer

La lecture de cette bd a été faite sur une petite réédition en poche de chez Point mais pour un meilleur confort de lecture, il est préférable de se procurer l'édition de chez Ca et là.

Mon Ami Dahmer fait partie de ces graphics novels majeures qui fut récompensé aussi bien en France qu'aux Etats-Unis. Le titre a même eu droit à une adaptation cinématographique.

Jeff Backderk, l'auteur, nous raconte avec Mon ami Dahmer ses années de scolarité au lycée aux côtés de celui qui deviendra l'un des plus marquants serial killers, coupable de 17 meurtres au début des années 90. Sans complaisance ni compassion mais avec tout de même un regard de pitié envers celui qui n'était pas encore devenu un bourreau, Jeff Backderf redonne vie au quotidien de Jeffrey Dahmer entre les murs d'une classe. 

La première qualité de ce roman graphique est sans doute sa narration. L'auteur raconte l'histoire de Dahmer avec précision à travers des plans de caméras inquiétant accentuant les gestes , déroulant les déplacement du futur tueur, des gros plans sur ces expressions de pierre. Forcément, le roman graphique baigne dans une aura menaçante accentué par l'utilisation du noir et blanc qui donne des qualités de polar aux souvenirs de Backderff , souvenirs assortis à des témoignages et une volonté de comprendre pourquoi un lycéen solitaire et alcoolique a décidé de franchir la ligne. 

Sans excuser le tueur, Derf Backderf délivre une véritable biographie de ce personnage, du lycéen extrêmement solitaire que personne n'a chercher à aider que ce soit le corps professoral ou le cercle familial brisé. Ainsi, Jeffrey Dahmer est aussi bien un personnage inquiétant qu'un être pathétique et nous suivons sa métamorphose à travers les cinq parties de cette bande dessinée. 

Mon amie Dahmer alterne le point de vue d'un Jeffrey Dahmer solitaire qui s'intéresse de près aux cadavres des animaux, qui se met  à boire  et  un Dahmer plus "relationnel" qui amuse la galerie avec ses "dahmerismes" tout en restant malgré tout à l'écart de toute amitié. Le récit est bien développé et se noie dans un aspect "clair-obscur" entre la vision de Dahmer aux yeux des autres et une vision isolée forcément angoissante mais aussi pathétique. Sans jamais légitimer ses actes, Derf Backderff souligne auss le chaos familial que Dahmer subissait à travers les disputes parentales et une mère qui souffrait de problèmes psychiatriques et était totalement recentrée sur elle-même. L'auteur montre comment le futur tueur fut laissé à l'abandon ce qui favorisa son passage à l'acte.

Côté dessin, le style de Derf Backderf est un style troublant hérité du strip car Backderf fut surtout dessinateur de presse avant de publier quelques remarquables graphic novel .Il y a une touche caricaturale avec ses visages allongés, rectangulaires, une sorte de rigidité dans le dessin et dans le découpage des cases qui nous emprisonne et nous happe dans cet univers. Le dessin ne manque pas non plus d'expressivité ou d'absence d'expressivité concernant Dahmer qui lorsqu'il n'affuble pas un masque de pierre, simule de fausses crises d'épilepsie et "singe le discours inarticulé et les tics spasmodiques d'une personne atteinte d'infirmité motrice cérébrale". Le style grimaçant de Backderf est cohérent et contribue à renforcer l'inquiétude que suscite Dahmer. 

En bref

Mon ami Dahmer est un excellent graphic novel . Avec une narration magistrale, ses propres souvenirs et une bonne documentation, Derf Backderf délivre un puissant témoignage, glacial et authentique sur un être solitaire et tourmenté en vue de devenir l'un des plus dangereux tueurs en série de l'histoire des Etats-Unis.

9
Positif

Un témoignage documenté alternant les souvenirs de l'auteur et une vision plus intimiste et isolée de Dahmer

Un dessin caricaturale et une véritable force de rigidité dans ce titre qui vous happe du début à la fin

Une narration magistrale et bien structuré relatant la régression du lycéen solitaire en tueur et ce sans jamais tomber dans la complaisance ou le voyeurisme glauque.

Negatif

Lecture en édition de poche chez Point vraiment dispensable ( textes non visible, dessin parfois trouble...),

MassLunar Suivre MassLunar Toutes ses critiques (283)
Qu'avez-vous pensé de cette critique ? 0 0 Commenter !
Autres critiques de Mon Ami Dahmer
Boutique en ligne
20,00€
Boutique en ligne
20,00€
Boutique en ligne
20,00€
Boutique en ligne
20,00€
Laissez un commentaire
Commentaires (0)