8

Critique de 47 cordes #1

par damss le mer. 1 déc. 2021 Staff

Rédiger une critique
Timothé nous entraîne dans un thriller sensuel et fantasque

Fan de l’auteur depuis ma lecture de ‘’Ces jours qui disparaissent’’, j’avoue avoir été impatient de découvrir ce nouveau projet. Ce premier album est dans un format dense puisqu’il est composé de 378 planches. Cela laisse à Timothé le temps de développer ses personnages et mettre en place son intrigue et son univers. Et c’est une histoire atypique qu’il nous relate dans un décor contemporain. On découvre Ambroise, un jeune homme très réservé dont va s’éprendre une métamorphe, une créature capable de changer d’apparence, de forme, à volonté en fonction de ses envies. Cette métamorphe, extrêmement riche, va tenter de nombreuses approches, sous de nombreuses apparences, pour tenter d’entrer en lien avec Ambroise. C’est sous l’identité d’une cantatrice renommée qu’elle va enfin créer un lien. Ambroise étant un harpiste passionné, elle va lui proposer de lui offrir une harpe s’il relève une série de défis assez particuliers…

C’est difficile à expliquer mais l’auteur à ce don de pouvoir créer des histoires totalement surréalistes, improbables et les rendre incroyablement réalistes et prenantes. On commence les premières pages et la façon dont il présente ses personnages, les dialogues, le découpage, il capte le lecteur et l’entraîne sans aucune difficulté dans son univers. A l’image de la couverture, très poétique, sensuelle, envoûtante, Timothé nous décrit l’histoire d’une métamorphe qui s’éprend d’un jeune homme et va tout tenter pour l’avoir le plus souvent possible auprès de lui. Un jeu pour elle, peut-être, mais qu’elle ne contrôle pas tout à fait. La relation commence très déséquilibrée, puis au fil des pages, des changements opèrent et des réactions viennent surprendre le lecteur en prenant parfois une direction insoupçonnée. En parallèle à cette relation duelle qui prend de multiples aspects, l’auteur prend aussi le temps de développer une sorte d’enquête policière autour d’un groupe d’amis, dont la sœur d’Ambroise fait partie. Cette dernière est la cible de menaces et moqueries, et notre quatuor va tenter de savoir qui en est l’auteur.

Côté dessins, la patte graphique de l’auteur est reconnaissable. Il centre son travail sur les personnages, peu de décors, uniquement pour situer un lieu, une action. Les personnages sont expressifs malgré des visages très lisses. Dans cet album, l’auteur s’amuse à agrandir sa galerie de personnages en donnant des aspects à sa créature très variés, que ce soit sur sa morphologie ou son aspect vestimentaire.

Ce premier tome est pour moi un très bon début. Il casse les codes établis pour nous emporter dans son univers, un univers original, intrigant, qui bouscule et nous envoûte. Un peu à la 50 nuances de Grey, on suit le personnage d’Ambroise sous l’emprise de ce métamorphe et on voit cette relation de domination peu à peu évoluer, se cherchant un équilibre. Il prend le temps de développer des personnages, de leur donner forme. L’écriture est fluide dans ce thriller empli de sensualité et on prend plaisir à suivre le déroulement du scénario, souriant de certains choix, certaines orientations qui cassent la monotonie et offrent un nouvel horizon plein de fraîcheur. Les dernières pages évidemment apportent un moment clé de la série et il me tarde de voir dans quelle direction va nous emmener l’auteur. L’auteur suit ses envies et nous entraîne dans son univers fantastique et fantasque sorti tout droit de son imagination, un très bon moment.

En bref

Ce premier tome est pour moi un très bon début. Il casse les codes établis pour nous emporter dans son univers, un univers original, intrigant, qui bouscule et nous envoûte. Un peu à la 50 nuances de Grey, on suit le personnage d’Ambroise sous l’emprise de ce métamorphe et on voit cette relation de domination peu à peu évoluer, se cherchant un équilibre. L’écriture est fluide dans ce thriller empli de sensualité et on prend plaisir à suivre le déroulement du scénario, souriant de certains choix, certaines orientations qui cassent la monotonie et offrent un nouvel horizon plein de fraîcheur. Les dernières pages évidemment apportent un moment clé de la série et il me tarde de voir dans quelle direction va nous emmener l’auteur. L’auteur suit ses envies et nous entraîne dans son univers fantastique et fantasque sorti tout droit de son imagination, un très bon moment.

8
Positif

Originalité du scénario

Psychologie des personnages

Negatif

Patte graphique avec peu de décors et des visages très lisses

damss Suivre damss Toutes ses critiques (1012)
Qu'avez-vous pensé de cette critique ? 0 0 Commenter !
Boutique en ligne
25,00€
Boutique en ligne
25,00€
Boutique en ligne
25,00€
Boutique en ligne
25,00€
Laissez un commentaire
Commentaires (0)