6

Critique de TSUKIMICHI -Moonlit Fantasy-

par Supmad le mar. 7 déc. 2021 Staff

Rédiger une critique
Au clair (d'un bout) de lune

Voici un nouvel isekai qui m’a plu, c’est déjà une bonne chose à préciser. Mais on se retrouve devant une saison de mise en place qui reste trop en surface. Un gros teasing qui ne prend pas aux tripes malgré quelques moments épiques et de belles promesses.

Me rappelant Tensura sur certains aspects, Tsukimichi reprend les bases de l’isekai bien classique et se place plutôt dans le côté comédie d’action. Même si les deux derniers épisodes prennent un tournant plus sérieux et sombre (même glauque sur un moment), ça reste une comédie d’action. Je n’ai jamais été hilare devant une situation de Tsukimichi, mais ça n’a pas empêché de suivre avec intérêt l’histoire qui dose (beaucoup) ce qu’il me donne comme infos.

Un monde inconnu, injuste et plus complexe qu’il n’y parait en apparence (tiens, une question d’apparence), mais comme dit au début, ce n’est que du teasing pour l’instant. Il y a des idées intéressantes (la beauté omniprésente, la déesse en grande méchante, ce clivage entre humains et demi-humains) dont on ne voit que la partie émergée. Même le héros semble cacher pas mal de choses : un côté torturé qui rendrait plus intéressant ce Makoto, qui ne se démarque pour le moment que par sa haine (justifié) envers la déesse qui l’a ramené dans ce bourbier.

L’animé va vite et semble même skipper pas mal de world building scénaristique (dommage pour un isekai…), je n’ai pas encore pu vraiment adhérer à l’aventure de Makoto et ses deux guerrières, Tomoe et Moe. Et ce n’est pas la réalisation qui va plus m’immerger dans cette aventure : les quelques combats sont plutôt plaisants, les effets sur les flèches de Makoto notamment sont stylés et bien propres, mais pour un isekai, c’est dommageable d’avoir des décors, des environnements qui se démarquent si peu

En bref

Tsukimichi Moonlit Fantasy est un animé qui me laisse une impression bizarre : j’ai apprécié, ma curiosité est bien titillé mais je reste franchement sur ma faim au bout de ses douze épisodes.

6
Positif

- Un univers qui semble encore cacher beaucoup de choses, mais...

- Des moments d'action assez stylés

Negatif

- Une intrigue qui reste trop en surface sur pas mal d'aspects

- Un monde qui aurait besoin de se démarquer par des décors, des lieux plus mémorables

Supmad Suivre Supmad Toutes ses critiques (12)
Qu'avez-vous pensé de cette critique ? 0 0 Commenter !
Laissez un commentaire
Commentaires (0)