10

Critique de Suikoden III #1

par MassLunar le mer. 8 déc. 2021 Staff

Rédiger une critique
Au bord des héros...

A la source, vous avez un important roman fleuve chinois appelé Au Bord de l'eau . Paru durant le XIV e siècle, cette "chanson de geste" chinoise nous contait l'histoire de 108 bandits qui se dressent contre le corruption impériale.... La série des J-RPG Suikoden s'inspire de cette important monument de la littérature chinoise à travers un gameplay permettant de recruter jusqu'à... 108 personnages.  Le troisième opus Suikoden 3 a eu droit à une adaptation manga parue en 2002 et réalisé par Aki Shimizu, une mangaka qui a notamment fait ses armes dans le chara-design au sein du jeu video. 

Suikoden 3 revient cette année dans une édition perfect de qualité alors que la sortie d'un nouveau jeu vidéo de cette série Eyuden Chronicle Heroes est prévu pour l'automne 2022. L'occasion donc de découvrir ou redécouvrir ce titre (et accessoirement de bien donner envie de jouer au jeu vidéo). 

Personnellement, j'ai découvert les J-RPG sur le tard avec l'éminent FFX , Star Ocean : till the end of time ou encore le fort sympathique Rogue Galaxy. Mais je dois avouer que la série Suikoden m'est totalement passée sous le nez. Force est d'avouer que la série n'a quand même pas eu la même popularité que la saga Final Fantasy du moins sur la longueur. Par contre, on ne peut qu'espérer que cette perfect édition redonne un peu de prestige à cette " lointaine" série vidéoludique même si dans le fond, le manga Suikoden III peut se lire tout à fait indépendamment du jeu vidéo. Peu importe si à l'heure actuel, nous connaissons les références ou non. Ce premier volume ne baigne pas , fort heureusement, dans le fan service et le clin d'œil abusif et tisse au contraire une trame de high fantasy particulièrement soigné qui nous présente sous la force d'une véritable onde les nombreux personnages qui peuplent cette aventure-fleuve...

Un régal que ce premier volume. Merci aux éditions Soleil-manga pour cette perfect version. Outre une couverture noire au pelliculage mat et un vernis sélectif mettant délicieusement en valeur quelques héros principaux , le contenu s'ajoute de quelques pages délicatement colorisées. N'exagérons rien, ce n'est pas une perfect édition ultime (une petite post-face consacrée au jeu vidéo aurait été sympathique) mais cela reste un superbe travail pour un volume bien épais qui ravira les amateurs de fantasy ambitieuse !

Avec un tel flot de personnages, on peut raisonnablement craindre d'être engloutie et totalement noyé sous l'intrigue de Suikoden III. Pour autant, Aki Shimizu adapte adroitement le scénario et nous présente tranquillement les différents personnages en les fondant dans une intrigue qui devient de plus en plus tendu avec quelques moments dramatiques pour un shonen qui n'hésite pas à confronter son lecteur dans un climat de guerre alarmant. Mieux encore, Aki Shimizu rend ces personnages aussitôt sympathiques dès leurs apparitions avec pour les plus importants d'entre eux des prologues intéressants qui explique leurs origines. C'est le cas notamment de la relation entre Hugo et son griffon Fubar ou de la première bataille de Chris Lightfellow. Tous les autres personnages gravitant autour des principaux peuvent être tout aussi intéressants entre la cheffe de clan déterminée, le fidèle servant, le jeune riche au bon fond ou encore une archère du clan guidée par la vengeance. Chaque personnage est soigneusement mis en avant avec plus ou moins de proximité mais ils sont identifiables. Bien sûr, ce premier volume ne nous les présente pas tous mais déjà l'intrigue associée au chara-design varié d'Aki Shimizu procure beaucoup de force et d'accroche à ce début de série. Un dessin qui illustre bien le tempérament des personnage entre un jeune Hugo tempêtueux et souriant ou une Chris prisonnière de son rôle de chevalière et soldate de Zexen. On explore le background de personnages principaux dont l'attitude est rendue beaucoup plus complexe dans cette intrigue belligérante. Pour un peu, ce premier volume de Suikoden III n'a absolument rien à envier à des titres comme L'Attaque des titans au niveau de ses personnages.

Aki Shimizu s'est parfaitement appropriée le jeu vidéo pour en tisser un shonen de fantasy aussi sérieux que passionnant. Ainsi, nous suivons donc un monde en guerre entre deux peuples , les Grasslands qui comprend six fiers clans des plaines dont les Karaya et la Fédération de Zexen, une puissante nation de l'Ouest. Alors qu'une trêve entre les deux peuples se profile, un évènement malheureux remet le feu aux poudres et pose la question d'une intervention extérieure et malveillante, une troisième force maléfique peut-être en lien avec les puissants artefacts que sont les true runes...

L'intrigue est plutôt  premier degrés, voir même sombre. Ce qui rend ce début de série si accrocheur, c'est vraiment la qualité de prologues successifs qui se solde sur un évènement radicale et nous plonge d'emblée dans le climat de tension qui règne sur Suikoden III, un shonen forgé dans de l'acier trempé qui n'éclipse pas quelques passages de deuil assez intenses. A partir de ce moment-là, l'intrigue se déroule sur plusieurs points de vue et nous suivons la quête plurielle de nos héros avec une apparition de la véritable menace dans l'ombre de cette guerre.

Ce premier tome, par le biais de la perfect édition, est une parfaite ouverture à un opéra de 108 personnages aussi dense que passionnant. 

En bref

Amateurs de fantasy ambitieuse, foncez sans hésitez sur cette nouvelle édition de Suikoden III ! Un titre passionnant aux 108 personnages qui allie la qualité d'une intrigue forte avec l'imaginaire accrocheur d'un J-RPG. Ce premier volume lance et relance une série qu'on pourrait placer parmi les must-have !

10
Positif

Une ouverture dense avec pas moins de trois prologues successifs pour ouvrir ce monde en guerre

De la fantasy au dessin varié et épique porté par les talents de chara-desgin d'Aki Shimizu qui donne peu à peu corps et cœur à ces 108 personnages

Un shonen premier degrés qui alterne les moments de drames intenses et de bravoure

La qualité de la perfect édition qui relance avec vigueur cette série.

Negatif

Une petite postface sur l'univers vidéoludique aurait été un petit plus ( mais peut-être un peu juste avec le nombre de pages dont se targue déjà ce premier tome )

MassLunar Suivre MassLunar Toutes ses critiques (299)
Qu'avez-vous pensé de cette critique ? 0 0 Commenter !
Autres critiques de Suikoden III
Boutique en ligne
15,00€
Boutique en ligne
15,00€
Boutique en ligne
15,00€
Boutique en ligne
15,00€
Laissez un commentaire
Commentaires (1)
  • arkio
    Membre

    Précision : cette édition n'a rien de spécialement "perfect" par rapport à la première édition. C'est juste une ré-édition en tome double : la traduction est exactement la même à la virgule près et les pages couleurs étaient déjà présentes dans la première édition. Reste un format un tantinet plus grand (quelques centimètres) et des pages plus blanches.De plus comme c'est un tome double on trouvera au final moins de bla-bla de l'auteur en fin de tome, puisque simplement...moins de tomes.