8

Critique de Suikoden III #5

par Auray le sam. 14 mai 2022 Staff

Rédiger une critique
La fin de la saga Suikoden en manga

Suikoden III finit ici son adaptation en manga, ou plutôt ? sa réimpression en volume double. En fait, il s'agit ici, pour le dernier tome, d'un volume triple, d'où le prix proche de vingt euros pour cette fois-ci. Les couvertures noires vont être enfin au complet dans votre bibliothèque. Sobres, elles vont tout de suite à l'essentiel, en proposant les runes principales du jeu, ainsi que les personnages qui y sont liés.

Ce savoir-faire est au service d'Aki Shimizu, qui l'avouera dans le mot de fin, être clairement dans l'oeuvre de sa vie. Au total, la commande devait être de sept volumes, elle en fait clairement onze pour l'édition originale, située entre 2002 et 2006. Et, si on critique souvent la fin de certaines séries qui sont brutalement interrompues par le vote des lecteurs, ici, on a laissé le temps à l'artiste de faire les choses en grand.

Effectivement, déjà, il s'est amusé à glisser, pendant tout son récit, les cent huit héros du jeu vidéo. On trouve facilement sur internet leurs têtes respectives, si vous le souhaitez. Mais, l'auteur a également à chaque fois glissé le prénom dans les dialogues pour mieux s'y retrouver. Encore une fois, les éditions Soleil ont mis en référence, la liste complète de ces intervenants au dos du livre. En tout cas, cette mission a été effectué avec brio, car, le tout est inséré intelligemment, et, sans lourdeur.

Sinon, tout est digne d'une bataille finale, et rien n'est oublié, ce qui est déjà en soi magnifique vu la richesse de ce monde. Chaque peuple ou personnages phares termineront leur épopée d'une manière digne. J'étais par exemple ravi de voir que l'on n'avait pas oublié les frères stratèges Albert et Caesar Silverberg par exemple. Ils m'avaient fait forte impression dans le tome précédent, d'ailleurs, une des doubles pages couleurs leur est dédiée.

Mais, on n'oublie pas de donner un point final à la légende des runes. Leurs utilisateurs seront en valeur. Chaque point fort ou faible d'Hugo, Lady Chris, Geddoe ou même Sasarai, le Général de l'armée ennemi d'Harmonia, seront exploités au maximum. Les histoires précédentes serviront de socle, et, on apprécie vraiment le tout si bien préparé. L'empathie pour les personnages n'en est que plus palpable. Les derniers instants sont uniques, émouvants, épiques. La dernière bataille déchire les pages que vous tournerez de plus en plus vite.

Le dernier tome de Suikoden en appelle d'autres. Malheureusement, il n'y a rien d'annoncer pour le moment, ni une réédition de Suikoden V chez Kaze, ou, tout simplement, une édition d'inédits en France. Par contre, si vous cherchez d'autres RPG adaptés en manga, il y a quelques pépites que l'on peut toujours conseiller. En vrac, Ni No Kuni ou Final Fantasy Lost Stranger chez Mana Books. Dragon Quest bien sûr, celui de Daï chez Delcourt/Tonkam, ou l'aventure Roto chez Ki-Oon. Sa suite est en cours de parution, encore une fois chez Mana. Dans tous les cas, Suikoden est une œuvre qui a un fort potentiel de relecture, n'hésitez donc pas à vous y replonger plus tard, si la poésie des Grasslands vous manque.

En bref

« Ô esprits bienveillants. Donnez-nous le repos, donnez-nous le pardon... Et faites qu'enfin, tout ce qui nous entoure... soit paix et amour...»

8
Positif

Un final digne de la saga

Les cases aussi, notamment lors des batailles

Hugo, Lady Chris, Geddoe, Sasarai, Albert, les frères Silveberg...

Les 108 héros du jeu sont au complet

Negatif

Une licence disparue

Auray Suivre Auray Toutes ses critiques (688)
Autres critiques de Suikoden III
Boutique en ligne
19,99€
Boutique en ligne
19,99€
Boutique en ligne
19,99€
Boutique en ligne
19,99€
Laissez un commentaire
Commentaires (0)