8

Critique de Ninn #1

par damss le lun. 20 déc. 2021 Staff

Rédiger une critique
Les réseaux de métros parisiens révèlent bien des surprises !

Ninn est une jeune collégienne avec une histoire atypique. Elle a été découverte abandonnée dans le métro puis recueillie et adoptée par deux hommes, ses deux papas Omar et Mattéo, tous deux réparateurs des voies de métros. Sa quête d’identité va l’emporter vers un monde sous-terrain insoupçonné.

Cette intégrale regroupe les quatre premiers albums de la série. La couverture est une explosion de couleurs qui donne envie de plonger dans l’album. Une fois les premières planches parcourues on se rend compte qu’on a affaire à un dessin doux et détaillé. Le dessinateur est à l’aise tant sur le design des personnages que sur le détail des architectures et autres décors qu’il nous propose. Son coup de crayon assez particulier est séduisant et la colorisation le met en valeur. L’album est très coloré avec une coloration douce, discrète et pour certains personnages, les bulles de dialogues sont, elles-aussi, colorées pour identifier le personnage qui parle.

Le découpage est bien géré et le dessinateur s’adapte en fonction des scènes pour rendre l’action plus vivante, ou mettre en évidence un évènement important comme la magnifique double page 60-61 ou encore l’arrivée dans l’autre monde en fin du premier tome.

Côté scénario, nous sommes dans un parcours initiatique assez original dans lequel notre héroïne va aller chercher ses origines et comprendre son histoire. Pour le décor de fond, les auteurs partent d’un univers contemporain, Paris de nos jours, avec énormément de documentation autour des métros parisiens et leurs histoires. Le scénariste joue ensuite avec la fiction pour offrir un univers fantastique mêlant plusieurs genre, contes, légendes, science-fiction et fantastique pour une histoire originale et prenante.

L’histoire est bien écrite. Le scénario est riche en rebondissements et révélations et nous permet d’alterner entre deux univers totalement différents. Le premier tome se centre sur l’héroïne Ninn dans sa quête de sa vérité. Le second est plutôt axé sur l’autre monde, ses règles mais apporte aussi un grand nombre de réponses. On pourrait considérer les deux premiers tomes comme un diptyque avec une conclusion qui pourrait clore la série. Les tomes 3 et 4 s’organisent autour d’une rame de métro mystérieusement disparue il y a des dizaines d’années dont on apprend et comprend peu à peu l’histoire dans ce second diptyque avec une fin ouverte qui laisse présager une suite…

Le scénariste mêle actions, rebondissements, aventures et un peu d’histoire autour du métro pour des albums bien rythmés qui capte rapidement l’attention du lecteur qui plonge avec beaucoup de plaisirs et d’amusements dans le sillon de Ninn. Les personnages sont attachants, comme son ami tigre, ses deux copains du collège ou encore ses deux pères adoptifs. Derrière une aventure fantastique, les auteurs abordent différents sujets d’actualités qui sauront faire écho au public jeunesse comme la différence, l’adoption, la relation parents-enfants, la vie au collège, et même L’Histoire…

J’ai été agréablement surpris par cette série que je ne connaissais pas. Le format intégrale juste avant les fêtes de fin d’année m’a permis de la découvrir avec les quatre tomes d’un coup. La couverture de cette intégrale est soignée, colorée avec un relief et un vernis qui rend l’objet précieux. L’histoire est rapidement prenante et séduira un public plus large je pense que le public jeunesse visé.

L’univers que les auteurs proposent est riche, alternant entre réel autour de Paris et son métro et imaginaire avec toutes sortes de créatures et plantes. Le cocktail aventure fantastique prend, le dessin ne fait qu’apporter un plus à cette histoire avec un trait doux et une coloration discrète. Les personnages sont attachants et on prend énormément de plaisirs à suivre leur incroyable parcours.

En bref

J’ai été agréablement surpris par cette série que je ne connaissais pas. Le format intégrale juste avant les fêtes de fin d’année m’a permis de la découvrir avec les quatre tomes d’un coup. La couverture de cette intégrale est soignée, colorée avec un relief et un vernis qui rend l’objet précieux. L’histoire est rapidement prenante et séduira un public plus large je pense que le public jeunesse visé. L’univers que les auteurs proposent est riche, alternant entre réel autour de Paris et son métro et imaginaire avec toutes sortes de créatures et plantes. Le cocktail aventure fantastique prend, le dessin ne fait qu’apporter un plus à cette histoire avec un trait doux et une coloration discrète. Les personnages sont attachants et on prend énormément de plaisirs à suivre leur incroyable parcours.

8
Positif

Un univers riche en aventure et fantastique

Sujets d'actualité abordés comme adoption, origine, vie au collège, etc...

La partie historique autour du métro parisien

Construction en diptyque

Negatif

damss Suivre damss Toutes ses critiques (1203)
Autres critiques de Ninn
8
Ninn T.6

Ninn T.6 Staff

Lire la critique de Ninn T.6

8
Ninn T.5

Ninn T.5 Staff

Lire la critique de Ninn T.5

Boutique en ligne
49,95€
Boutique en ligne
49,95€
Boutique en ligne
49,95€
Boutique en ligne
49,95€
Laissez un commentaire
Commentaires (0)