3

Critique de From Hell #3

par ScoobyDam le mer. 12 janv. 2022 Staff

Rédiger une critique
Une série qui porte bien son nom

Dans ma première critique de la série From Hell, je vous disais à quel point la verbosité du récit me dérangeait… Après avoir totalement souffert la lecture du second volume, je m’attarde aujourd’hui sur la conclusion.

Mon dieu ce que c’est long et lent. Je peux dire que je n’ai pas aimé le récit dans sa globalité, ce troisième tome ne dérogeant pas au rythme des deux premiers avec son lot de longues descriptions et d’anecdotes totalement futiles. En fait, je comparerai ce classique à ceux de la littérature française que j’ai toujours eu du mal à apprécier ; Cela peut peut-être expliquer mon appréciation de From Hell. En effet, j’ai eu autant de plaisir à le lire que les Misérables ou Germinal, c’est à dire aucun, mais je reconnais le génie de Moore de créer un univers et une histoire aussi développés autour de Jack l’éventreur.
Je ne m’attarde donc pas sur l’histoire car je n’ai pas su l’apprécier et donc la conclusion m’a laissé de marbre.

Côté dessin, comme j’ai pu le dire dans ma première critique, ce n’est pas du tout à mon goût. Autant les décors et les costumes sont très cools, surtout si vous aimez le réalisme, autant les personnages, au secours. Alors oui, c’est un style qui peut plaire et le trait un peu simple permet de se concentrer sur l’histoire mais là encore, je ne suis pas certain de pouvoir être objectif.

Pour la colorisation, franchement, on aurait pu s’en passer. C’est terne et triste et j’ai pu comparer plus longuement avec les planches d’origine et honnêtement, je les trouve largement plus agréables.

From Hell #3From Hell #3From Hell #3From Hell #3
Pour l’édition, les matériaux sont toujours aussi qualitatifs. Cependant, le titre sur le dos n’est pas aligné avec ceux des deux précédents tomes, donc si vous êtes un peu psychorigides je vous conseille de passer votre chemin.
Je me suis donc renseigné sur ce point et Delcourt expliquait sur son Twitter que c’est dû au fait qu’Alan Moore n’était pas d’accord pour être associé à cette version colorisée et que du coup les noms des auteurs ont été retirés… Est-ce une excuse valable pour le fait que le titre ne soit pas au moins centré comme les autres ? Je ne pense pas. Mais en plus, de savoir que cette version colorisée que je qualifie sans problème de moche n’est même pas validée par le scénariste, je trouve que c’est encore faire de l’argent sur la renommée d’un bouquin, et ça ne me fait qu’apprécier encore moins ce que je viens de lire.

En bref

Nous avons enfin la fin de ce long récit verbeux sur une théorie expliquant l’existence et les agissements de Jack l’éventreur. On aurait clairement pu se passer des applats de couleur bien moches qui dénaturent l’essence du récit original.

3
Positif

La couverture

Negatif

Beaucoup trop verbeux

Très lent

Informations du dos non alignées avec celles des deux précédents tomes

Colorisation ratée

Dessin des personnages

ScoobyDam Suivre ScoobyDam Toutes ses critiques (102)
Autres critiques de From Hell
6
From Hell T.1

From Hell T.1 Staff

Lire la critique de From Hell T.1

4
From Hell

From Hell

Lire la critique de From Hell

Boutique en ligne
12,99€
Boutique en ligne
12,99€
Boutique en ligne
12,99€
Boutique en ligne
12,99€
Laissez un commentaire
Commentaires (0)