7

Critique de Talion #1

par damss le mer. 9 févr. 2022 Staff

Rédiger une critique
Une crise de l'eau sans précédent et un virus mortel

La couverture de cette nouvelle série découvre rapidement le genre, une cité industrielle délabrée à la technologie avancée, nous plongerons donc dans une histoire de science-fiction, mais pour en apprendre davantage, il faudra commencer à feuilleter les premières pages de l’album. On comprend très vite que ce monde futuriste a fait face à deux fléaux, la disparition de l’eau potable qui est devenu une denrée extrêmement rare et précieuse, et l’apparition d’une maladie qui nécrose peu à peu la peau des humains survivants…. C’est dans cet univers que nous allons suivre différents protagonistes, d’un côté un empereur et son frère qui tente tant bien que mal de trouver un remède, et de l’autre un vieil homme qui pourrait porter en lui le vaccin mais qui ne sait pas comment l’utiliser… Au milieu de tout cela, une jeune femme et ses deux mères qui tentent d’essayer d’aider comme elles le peuvent la population…

L’univers est très original même si cette thématique autour de la rareté de l’eau se retrouve de plus en plus en BD. On retrouve une civilisation avancée qui maîtrise une technologie inconnue, et qui tente de survivre à une maladie qui touche toute la population. L’auteur maitrise plutôt bien son sujet et nous offre une histoire bien ficelée et bien rythmée. On alterne entre révélations et actions, permettant tantôt de mieux comprendre l’univers, ses enjeux et les personnages qui y évoluent, et tantôt de faire avancer l’histoire. Ce premier album est assez dense en informations et en personnages et on a un peu de mal à s’y retrouver. L’ambiance est noire, grave, et on sent au fil de la lecture que cela risque encore de s’aggraver. Les différents personnages sont plutôt bien développés et on arrive déjà à prendre parti pour l’un ou l’autre, comprenant les décisions et les réactions de chacun. Le découpage en chapitres permet de focaliser l’attention sur un personnage en particulier et permet plus facilement de passer de l’un à l’autre mais aussi de se focaliser une mission ou un passage clé en particulier. La conclusion de ce premier tome est une jolie ouverture à la fois tragique et pleine d’espoir… Nous verrons dans le prochain tome si l’auteur plonge dans l’un ou l’autre…

Côté dessins rien à redire. L’auteur a une magnifique patte graphique et son univers est riche de nombreux éléments bien à lui. Le découpage des planches est intuitif et s’adapte parfaitement à la narration. Des petites cases pour les phases de combats, ou encore des gros plans sur des cases plus importantes pour souligner un lieu, une action ou un moment-clé. La colorisation n’est pas en reste. Elle permet à l’auteur d’accentuer l’ambiance générale, teintant de rouge pour la violence ou des nuances sombres pour le côté tragique…

Un premier tome qui m’a un peu bousculé, j’ai été à la fois curieux de cet univers particulier, attiré par cette ambiance noire teintée de violence et de désespoir, et un peu assommé par la quantité d’informations partagées par l’auteur, qui sont malgré tout nécessaire pour comprendre au mieux ce monde et ses règles ainsi que les enjeux qui s’y déroule. Le nombre de personnages qui apparaissent est important et ce qui est impressionnant, c’est que l’auteur arrive à développer leur psychologie dès ce premier tome, un petit plus qui ajoute un intérêt supplémentaire. Les dessins sont vraiment réussis et le jeu du découpage lié à la narration permettent de donner du rythme et de gommer un peu la partie explicative. Un bon moment mais j’attends le prochain album pour me faire une idée plus large de l’orientation et la qualité de cette série.

En bref

Un premier tome qui m’a un peu bousculé, j’ai été à la fois curieux de cet univers particulier, attiré par cette ambiance noire teintée de violence et de désespoir, et un peu assommé par la quantité d’informations partagées par l’auteur, qui sont malgré tout nécessaire pour comprendre au mieux ce monde et ses règles ainsi que les enjeux qui s’y déroule. Le nombre de personnages qui apparaissent est important et ce qui est impressionnant, c’est que l’auteur arrive à développer leur psychologie dès ce premier tome, un petit plus qui ajoute un intérêt supplémentaire. Les dessins sont vraiment réussis et le jeu du découpage lié à la narration permettent de donner du rythme et de gommer un peu la partie explicative. Un bon moment mais j’attends le prochain album pour me faire une idée plus large de l’orientation et la qualité de cette série.

7
Positif

Dessins et colorisation réussis

Scénario solide avec de nombreux personnages déjà bien développés

Ambiance noire, tragique, prenante

Negatif

Ce premier tome pose le contexte et les informations sont denses.

damss Suivre damss Toutes ses critiques (1200)
Autres critiques de Talion
9
Talion T.2

Talion T.2 Staff

Lire la critique de Talion T.2

8
Talion T.1

Talion T.1 Staff

Lire la critique de Talion T.1

Boutique en ligne
15,50€
Boutique en ligne
15,50€
Boutique en ligne
15,50€
Boutique en ligne
15,50€
Laissez un commentaire
Commentaires (0)