9

Critique de Bâtard #5

par MassLunar le lun. 14 févr. 2022 Staff

Rédiger une critique
Le fils deviendra t-il le père ? L'issue finale et fatale de Bâtard...

Dans le paysage de toutes ces récentes adaptations webtoon en format papier, Bâtard  est un titre qui a su se démarquer par son ambiance pesante et son suspense à toute épreuve à travers cette meurtrière relation père-fils.

Porté par le sobre et sombre dessin  de Youngchan HWANG et le scénario ciselé de Carnby KIM (duo que nous retrouverons par ailleurs dans le manhwa Sweet Home ) , la série Bâtard s'achève ici dans une conclusion haletante mais aussi légèrement surprenante qui vient apporter une tout autre tonalité à ce fabuleux manhwa.

ATTENTION RISQUE DE SPOIL

Ce volume s'ouvre d'abord sur un Dong-Su Seonwoo en fâcheuse posture. En effet, le tueur en série s'est fait finalement kidnapper par un Jae-Hyeok avide de vengeance  et le tenace homme de main Man-Deuk. Jae-Hyoek  est bien décidé à faire avouer au psychopathe le meurtre de ses parents tandis que ce dernier toujours aussi retord tente de manipuler le jeune homme entre deux-trois éclats de rire furieux. Une confrontation mémorable entre l'ancienne brute désormais handicapée et le tueur en série qui nous régale dans un jeu de joutes et de manipulation. 

Dans ce chapitre, l'adaptation papier du webtoon avec ce changement de narration loin du scrolling numérique prend tout son sens et donne clairement beaucoup de puissance à ce duel qui se conclut sur une note macabre retentissant parfaitement dans le silence avec un choix d'angle visuel qui nous laisse, nous lecteur, prisonnier de cette séquence. On appréciera davantage le style du dessinateur sud-coréen qui insiste une nouvelle fois sur l'aura de croque-mitaine qui se dégage du personnage de Dong-Su Seonwoo. L'antagoniste de cette œuvre apparaît littéralement comme un véritable démon dans cette confrontation et pousse notre triste Jae-Hyok dans ses retranchements. Un ultime moment de détresse psychologique et de terreur hautement réussi avant l'affrontement final entre le père et le fils.

Un affrontement pas aussi tendue qu'espéré mais porteur d'une certaine vérité qui joue surtout autour du personnage de Jin et de son passé. 

Ce cinquième et dernier tome apporte confirmation quand à la signification symbolique de cette série qui cache derrière ce thriller nerveux  la portée universelle d'un récit d'émancipation oscillant entre fatalisme et délivrance. L'auteur Carnby Kim joue adroitement avec le passé de son antihéros brouillant un peu plus les frontières morales. Jin est t-il finalement un être foncièrement mauvais comme son père ou alors la relation qu'il entretient avec Gyeon lui apportera t-il la rédemption ? Cette relation apparaît d'ailleurs comme un véritable rayon d'espoir tout au long de cette série jusqu'à ces dernières pages lumineux qui ne plairont  peut-être pas à tout le monde mais qui a apportent tout de même  une conclusion sincère et apaisante à ce thriller tumultueux et torturé. 

En bref

La conclusion est à la hauteur. Ce cinquième volume de Bâtard continue de jouer avec nos nerfs jusqu'à un final un peu plus positif et lumineux qui n'annule pas naïvement toute la noirceur captivante de cette série. Un dernier volume réussi pour cette confrontation aussi palpitante que symbolique entre un fils et son père.

9
Positif

Un suspense toujours aussi redoutable avec un sens de la mise en scène parfaitement aiguisé, la figure du mal ou encore l'ambivalence et le doute autour de notre antihéros.

Un final à la hauteur qui apporte toute les réponses à nos questions tout en proposant une conclusion un peu plus paisible

Negatif

MassLunar Suivre MassLunar Toutes ses critiques (406)
Autres critiques de Bâtard
9
Bâtard T.4

Bâtard T.4 Staff

Lire la critique de Bâtard T.4

8
Bâtard T.3

Bâtard T.3 Staff

Lire la critique de Bâtard T.3

Boutique en ligne
15,00€
Boutique en ligne
15,00€
Boutique en ligne
15,00€
Boutique en ligne
15,00€
Laissez un commentaire
Commentaires (0)