9

Critique de Celle qui parle

par ginevra le mer. 30 mars 2022 Staff

Rédiger une critique
Un vrai coup de coeur pour cette biographie imaginaire.

La Malinche est un personnage controversé au Mexique car elle a été la traductrice (et aussi la maîtresse) d'Hernān Cortés, le conquistador. Mais qui est la femme derrière ce portrait historique plus que réduit? C'est ce qui nous est montré dans cette biographie imaginée par Alicia Jaraba. Elle nous raconte comment la jeune Malinalli d'Oluta, ville sous domination des Mexicas (ou Aztèques), a été entraîné par son père, cacique de la ville, à parler le náhuatl, langue des mexicas, en plus de sa langue maternelle le popoluca. Mais elle est enlevée (sans doute vendue par son beau-père) par des marchands d'esclaves qui l'emmènent en pays Maya à Potonchán où elle apprendra la langue locale. Puis les conquérants espagnols débarquent et Malinalli, baptisée Marina, va apprendre cette nouvelle langue.

Alicia Jaraba est une linguiste qui a travaillé parfois comme traductrice. Elle a imaginé la vie de l'une des plus anciennes femmes connue dans l'Histoire pour avoir exercé ce rôle. Sa biographie inventée est aussi une splendide histoire des relations entre femmes qui s'entraident et s'aiment au-delà de leurs différences de langues, de nations, de peaux. Comme j'aimerai que la vie de La Malinche ait vraiment été celle-ci malgré les violences qu'elle subit. Une femme trop intelligente qui comprend vite que les espagnols ne sont pas des dieux mais des hommes… plutôt plus frustres par certains côtés que les peuples indigènes qu'ils viennent conquérir.

Les dessins d'Alicia Jaraba sont superbes avec des personnages expressifs avec des caractères bien définis. Elle a expliqué dans un entretien s'être documentée pour représenter aussi fidèlement que possible les lieux où vivaient ses personnages, leurs tenues, leurs accessoires… Mais elle se défend d'avoir voulu créer une BD féministe mais le fait d'avoir une héroïne forte dans un monde sous domination masculine fait que certains critiques le définisse ainsi.

Je ne connaissais par l'autrice avant ce livre, mais je suivrai ses prochaines productions avec intérêt.

En bref

Un livre sublime qui raconte une biographie imaginée de La Malinche qui fût la traductrice d'Hernān Cortés pendant la conquête du Mexique. Alicia Jaraba a réussi une œuvre aussi intéressante par l'histoire racontée que belle pour ses graphismes fins. À découvrir au plus vite!

9
Positif

scénario bien écrit

dessins fins

belle colorisation

intéressant rappel historique

Negatif

ginevra Suivre ginevra Toutes ses critiques (2243)
Autres critiques de Celle qui parle
Boutique en ligne
17,99€
Boutique en ligne
17,99€
Boutique en ligne
17,99€
Boutique en ligne
17,99€
Laissez un commentaire
Commentaires (0)