6

Critique de Entre-deux #1

par Sachiko-chi le jeu. 31 mars 2022 Staff

Rédiger une critique
Un couple harmonieux qui semblait si parfait...

Les éditions Kana nous présentent leur nouveau titre qui rejoint leur catalogue dans la collection Life. Cette dernière propose des titres plus matures, adultes et abordant des thématiques plus profondes voire même tabous, ce qui est justement le cas de ce nouveau titre Entre-deux qui nous confronte à l’adultère et ses conséquences.
Ce manga date de quelques années, et je pense que ça se ressent plus dans son dessin qui rappelle quelques traits de l’époque, mais les idées et la mentalité sont très proches de titres plus récents. Je dois avouer que le dessin de Watanabe Peco m’a beaucoup plu, ça reste simple sans fioritures à l’image de l’histoire de ce manga. La mangaka nous propose un titre court en 5 tomes, et je pense que c’est amplement suffisant.

Si le dessin m’a plu et le synopsis m’intéressait parce qu’il proposait une histoire originale et différente de ce que l’on voit habituellement, ce n’est pas le titre coup de cœur que j’attendais, ou du moins le titre qui allait me plaire comme ça a été le cas avec les autres titres de la collection Life… En effet, j’ai eu beaucoup de mal à rentrer dans cette histoire, et même a être touchée par ses personnages et leur situation. Je me suis sentie vraiment exclue de ce titre, je n’ai pas eu l’impression d’être investie par les événements, et ça m’attriste parce que vraiment l’idée me plaisait…

Pour faire un petit point sur l’histoire, on fait la rencontre d’un couple plutôt fusionnel où tout semble bien rouler entre eux Atsuko et Kohei. Ils semblent sur la même longueur d’ondes, partagent les mêmes idées, se soutenant. Ils sont tous les deux indépendants, ils ont leur boulot, leurs collègues/amis, leurs moments à eux, il y a vraiment un bel équilibre dans leur couple qui en fait presque le couple parfait. Mais, il y a un petit grain de sable qui vient se mettre dans l’engrenage, et brise cette harmonie. Kohei a commis une faute, il est allé voir ailleurs, et un problème survient, c’est qu’il a mis cette autre femme enceinte, et elle compte bien garder le bébé. J’étais curieuse de voir comment tout cela allait se gérer, mais j’ai été confronté à des personnages posés, trop même, et qui manquaient vraiment d'expressions…

Le titre est très tranche de vie dans sa construction, et il nous pose avant toute chose, ses bases, son univers. Une construction d'ailleurs un peu déroutante parfois, il m'arrivait d'être un peu perdue, les événements ne se suivaient pas directement.
On va beaucoup suivre Atsuko et Kohei dans leur vie quotidienne, ce qui vient renforcer nos liens avec ses personnages, et cela nous les rend plus accessibles, ou même on peut mieux s’identifier à eux. Pendant une bonne grosse partie du récit la mangaka les met en action de cette façon, et elle s’étend sur tous les sujets, les collègues, le travail, les émotions, la vie de couple et ses questions. Le sujet est large, et nous prend par la main pour aller à la rencontre de cette histoire. Mais c’est trop long, on attend pendant un moment l’annonce de ce bébé pas prévu du tout, on attend les confrontations entre les personnages face à cette nouvelle. Et je crois que c’est cette attente qui a fait que je n’ai pas pu rentrer aussi rapidement que je l’aurai voulu.
Et les personnages, malgré leur quotidien auquel on peut très bien s’identifier, je les ai trouvé plats, fades, ils n’ont pas de réelles réactions vives, et tous autant qu’ils sont d’ailleurs… A part peut-être la maman de Kohei que j’ai trouvé pétillante, mais sinon ils sont ternes… Bien entendu, les réactions émanant d’Atsuko sont impressionnantes, j’ai eu de l’admiration face à sa manière d’apprendre la nouvelle, de la digérer et de lui faire comprendre. C’était vraiment mature et déstabilisant autant pour Kohei que pour moi de faire face à Atsuko. Elle est restée calme, mais un calme froid qui met mal à l’aise et on préférerait voir la personne s’énerver plutôt que d’être comme ça… Si je devais choisir un personnage, je pense que ce serai Atsuko pour sa force de caractère, et sa façon de voir les choses. Elle a vraiment des réflexions intéressantes sur la vie, sur son couple, ou même sur cette situation, quelle décision prendre quand les sentiments rentrent en compte.

L’autre femme que Kohei a mis enceinte n’est pas en reste, elle est tout aussi stoïque, il y a vraiment un manque de réaction. On ne sait pas vraiment si elle est en colère, si elle est ravie, qu’est-ce qu’elle en pense réellement, pour moi c’est compliqué de m’attacher à un récit et à des personnages, quand ils sont aussi froids et distants… En revanche, elle dégage un certain charisme, et qui vient poser cette femme, comme une femme forte, indépendante, une future maman célibataire mais persévérante, et qui semble savoir ce qu’elle veut. Dans ses décisions elle est directe, et ne flanche pas.
Par contre pour ce qui est de Kohei, il me laisse beaucoup dans l’indifférence, et le niveau d’attache avec lui est au plus bas… Je ne comprends pas ce qu’il s’est passé chez lui pour qu’il aille voir ailleurs, alors qu’il se dit à lui-même qu’Atsuko est une super femme pour lui, et qu’il ne se voit pas sans elle. C’est pour moi la plus grande incompréhension, et rien n’est expliqué avec lui, bien évidemment, encore une fois, ça manque d’expressions. Bien qu’il a un peu plus de réactions que les autres personnages, et qu’il tente plus de réflexions sur cette situation aussi.
Peut-être n'étais-je pas réceptive à ce récit, et que d'autres lecteurs les trouveront plus expressifs, c'est tout à fait possible.

Entre-deux reste tout de même intéressant, et met bien avant la complicité dans ce couple avec notamment le chapitre bonus à la fin, qui m’a beaucoup plu et qui permet de développer la relation entre Atsuko et Kohei. Ils n’ont pas besoin de passer par l’étape nouvelle vie à deux, puisqu’ils y sont déjà, et on ressent vraiment l’amour qu’il y a entre eux. Malgré ce manque d’expressions ou de réactions, le récit reste mature et adulte, en nous proposant un contenu très tranche de vie, tranquille, du quotidien, qui serait presque ennuyeux mais qui renforce ce côté adulte avec ces réflexions et ce calme.

En bref

L'ambiance de ce nouveau manga Life est très calme, posée et mature, avec une belle mise en avant des personnages, de leur travail et de leur vie en tant qu'adulte. Atsuko m'a impressionné quant à sa façon de s'occuper de Kohei et de ce bébé. Mais j'ai eu vraiment beaucoup de mal à rentrer dans ce tome avec sa construction particulière des événements, et l'incompréhension sur certains points...

6
Positif

Un joli dessin net et mature

Des personnages charismatiques

Un titre posé avec une ambiance calme

Des réflexions matures

Un univers tranche de vie

Des événements intéressants qui mettent en avant la vie d'adulte

Atsuko et son calme

Le chapitre bonus qui approfondit le couple

Negatif

Un manga peut-être trop calme

Le manque d'expressions des personnages

La construction du titre particulière avec les événements

L'incompréhension autour de Kohei

Sachiko-chi Suivre Sachiko-chi Toutes ses critiques (446)
Autres critiques de Entre-deux
Boutique en ligne
7,70€
Boutique en ligne
7,70€
Boutique en ligne
7,70€
Boutique en ligne
7,70€
Laissez un commentaire
Commentaires (0)