7

Critique de Dimensional Mercenary #1

par juju le jeu. 7 avril 2022 Staff

Rédiger une critique
Comment trouver un job

Malgré un très bon CV, Chulho Kang, enchaine les désillusions pour trouver un travail. Toujours à la recherche d’un travail, il fait des recherches sur son ordinateur quand un spam arrive. Celui-ci va piquer sa curiosité, il clique et voit cette phrase « vous désirez trouver un emploi, êtes-vous prêt à vendre votre âme pour vous faire embaucher ». Désespéré, il accepte et il se retrouve dans une autre dimension, au moyen âge, en pleine bataille et s’appelle désormais Parsons. C’est un mercenaire dont son seul objectif est très clair, survivre et accomplir sa tâche.

On a donc affaire ici à un énième isekai. Mais ça tombe bien, j’adore ça. On apprend rapidement qu’une société du nom de Yongpal organise ces « expéditions » dans une autre dimension. On ignore encore comment ils font, mais les membres de la société sont dotés de pouvoirs surnaturels, ils lisent dans les pensées des gens et connaissent donc tout de leur vie. C’est donc facile pour eux de les motivés, les avatars qu’ils créent sont très proches de la vie des personnes choisies pour partir en expédition. Par exemple, Chulho, s’est fait arnaquer par un ami, il croule sous les dettes, sa mère est dans le coma et les frais d’hospitalisation coutent cher. Ses différents avatars, à chaque fois, ont une famille similaire.

Dans l’approche, ça ressemble beaucoup à un assassin’s creed, le personnage se retrouve également dans la peau d’un avatar, dans une autre époque. Et toujours dans la veine des jeux vidéo, des missions secondaires font leur apparition, des buff pour améliorer ponctuellement une capacité. On voit des similitudes avec solo leveling dans l’apparition de ses « bonus » qui pop à l’écran.

Finalement, Chulho se prend au jeu et de manière fort intéressé. D’une part il a accompli son service militaire de 2 ans en Corée du sud, ce qui lui apporte énormément de connaissances, il est alors plus fort que la moyenne. Deuxièmement, à chaque mission, il rapporte un gain en argent qui n’est pas des moindres. Rien que le tutoriel du début lui a rapporté 900€.

SI j’ai adoré les premiers 2/3 du manhwa, très prenant, qui pose les bases et nous donne toutes les informations nécessaires. Le dernier tiers est plus long, Chulho a intégré un nouvel avatar, et c’est très long à se mettre en place. Sa mission est pourtant claire, retrouver un homme. Heureusement, un rebondissement nous tiens encore en haleine. Et comme d’habitude, très hâte de lire la suite.

Au final, Dimensional Mercenary m’a fortement plu. Entre le côté isekaï et jeux vidéo c’était fait pour moi. Très friand des derniers Manhwa à la solo leveling, cette nouvelle aventure est très prenante même si un ralentissement s’opère vers la fin de l’histoire.

En bref

Au final, Dimensional Mercenary m’a fortement plu. Entre le côté isekaï et jeux vidéo c’était fait pour moi. Très friand des derniers Manhwa à la solo leveling, cette nouvelle aventure est très prenante même si un ralentissement s’opère vers la fin de l’histoire.

7
Positif

Un isekaï au moyen âge

Un aspect jeu vidéo

Que demander de plus

Negatif

Un ralentissement dans le scénario vers la fin

juju Suivre juju Toutes ses critiques (241)
Autres critiques de Dimensional Mercenary
Boutique en ligne
14,95€
Boutique en ligne
14,95€
Boutique en ligne
14,95€
Boutique en ligne
14,95€
Laissez un commentaire
Commentaires (0)