7

Critique de Les enfants de Belzagor #1

par ginevra le dim. 24 avril 2022 Staff

Rédiger une critique
Un 2e cycle qui promet d'être mouvementé!

Je m'étais demandé si c'était une nouvelle adaptation du roman de Robert Silverberg (que je n'ai pas lu) ou une suite. C'est bien une suite du diptyque "Retour sur Belzagor" (Retour sur Belzagor (BD de Laura ZUCCHERI, PHILIPPE Thirault) - Sanctuary).

Ce n'est pas toujours le cas, mais ici je pense qu'il est indispensable d'avoir lu le 1e cycle au risque de ne pas comprendre grand-chose à ce qu'il se passe. J'ai relu la 1e série car il m'est apparu évidemment en début de lecture que j'avais loupé quelques détails finaux… et, comme on retrouve les mêmes personnages, cela fait du bien de se rappeler certains détails!

Je ne dirai rien de plus sur ce 1e tome côté scénario car ce serait risquer de trop révéler de faits. Mais en revanche, je dois avouer que j'admire la façon dont le nouveau dessinateur Adrien Villesange s'est fondu dans le style de Laura Zuccheri pour les graphismes des personnages et des décors, mais sans la copier. J'avoue préférer la colorisation d'Alexandre Boucq à celle de Sylvia Fabris car je la trouve plus douce.

Ce tome est plutôt mouvementé et laisse présager encore plus d'aventures palpitantes dans la suite… Je soupçonne certaines choses mais je n'en dirai pas plus…

Un bon début qui prend graphiquement et scénaristiquement la suite de la série "Retour sur Belzagor".

Vivement le 2e tome!

En bref

Une suite à la série "Retour sur Belzagor" qui démarre sur les "chapeaux de roues". Mais il est indispensable d'avoir lu la série mère pour s'y retrouver. Bravo aux auteurs pour cette suite qui colle parfaitement côté scénario et côté graphismes!

7
Positif

beaux dessins fidèles à la 1e série

belle colorisation

histoire bien conçue

Negatif

ginevra Suivre ginevra Toutes ses critiques (2731)
Autres critiques de Les enfants de Belzagor
Boutique en ligne
14,50€
Boutique en ligne
14,50€
Boutique en ligne
14,50€
Boutique en ligne
14,50€
Laissez un commentaire
Commentaires (0)