8

Critique de Sakamoto Days #1

par MassLunar le mar. 10 mai 2022 Staff

Rédiger une critique
Chroniques de la supérette du supertueur

Nouvelle petite comédie d'action issu du Shonen Jump,  éditée par Glénat et signé Yuto Suzuki dont c'est la première (et on espère longue) série personnelle, Sakamoto Days est l'un des blockbusters de l'année pour Glénat qui a misé sur une solide promotion pour ce titre endiablé.

Sakamoto days nous raconte les mésaventures endiablés d'un ex-assassin légendaire, Taro Sakamoto qui est devenue aujourd'hui un mari et père de famille aimant ainsi qu'un  gérant généreux d'une petite épicerie.  Sakamoto est donc un bon papa doté d'un certain embonpoint qui aide les gens de son quartier tout en s'occupant de sa famille , un gars tranquille en somme cela dit, les apparences sont trompeuses car notre héros n'a rien perdu de son talent passé. Shin, un assassin télépathe s'en rendra vite compte lors d'une confrontation jubilatoire face au tueur retraité...

Au programme , humour décalé et action bien dosée, nous n'en attendons pas moins de ce manga qui s'annonce comme l'une des comédies-phares de l'année 2022. 

Ce premier volume de Sakamoto days impose un style d'humour tout en contraste qui s'inscrit un peu dans la lignée de La voie du tablier en proposant une comédie burlesque désacralisant un petit peu  l'image du tueur impitoyable dénué d'émotions. Sakamoto est tombé amoureux, s'est rangé , a grossi et mène désormais un quotidien tranquille à se gaver de nouilles et à tenir sa supérette. Un brave type qui subit cependant les aléas de son passé avec en premier lieu Shin, le tueur télépathe, premier adversaire mais très vite futur allié et employé de Sakamoto avec qui il va former un duo détonnant. 

Un duo nécessaire tant au niveau de l'humour que de la narration puisque Sakamoto est un personnage assez mutique qui se dévoile surtout grâce aux compétences télépathiques du jeune Shin subissant au passage quelques pensées meurtrières de la part son patron en guise de rappel à l'ordre. De plus, Sakamoto est entouré de sa jolie et souriante famille qui accentue encore toute cette ambiance de légèreté entourant cette supérette, lieu principal de l'intrigue que la mangaka Yuto Suzuki parvient à extérioriser.

On peut craindre de ce titre un comique de situation un peu lourd et répétitif. C'est le cas notamment de La Voie du Tablier qui est plus un manga à sketches mais dans ce premier tome, Yuto Suzuki varie les saveurs en proposant quelques péripéties endiablés que ce soit autour d'une course-poursuite en moto pour sauver sa chère femme ou une altercation face à la mafia chinoise pour aider une jeune artiste martiale sans compter le début de séquences jubilatoires au coeur d'un parc d'attraction qui risque d'être l'un des lieux majeurs du tome 2. Yuto Suzuki dynamite un peu son intrigue et introduit déjà un flot d'adversaires et de situations absurdes pour notre bon petit père. L'humour et l'action sont bien au rendez-vous , la complicité entre les personnages est efficace, avec parfois quelques petits moments de douceur comme le flash-back consacré à Sakamoto et son épouse qui explique pourquoi Sakamoto ne tue plus.

Nous sommes dans un début de série soft et dynamique , une bonne comédie d'action sans prise de tête avec son lot de moments burlesques.

Visuellement, le style de Yuto Suzuki doit bien évidemment se bonifier. A l'exception de Sakamoto, le chara-design des autres personnages est peu marquant bien qu'expressivement réussis. C'est toute une ambiance allègre et vive qui accuse un style parfois un peu relâché autour de ses personnages  mais encore une fois c'est le début de la série ce qui n'empêche pas Yuto Suzuki de faire preuve d'une joyeuse énergie bien communicative.

Dans le même registre de comédie burlesque menée par des tueurs, je conseille également l'excellent et romantique Kiruru kill me !



En bref

Ce premier tome de Sakamoto Days promet sans surprises un shonen burlesque, bourré d'action et porté par ses personnages décalés. Sans doute le début d'un bon cru dans la veine de la comédie d'action décomplexée...

8
Positif

Un début plein d'entrain avec un premier volume qui accumule les rebondissements tout en exposant efficacement le brave mais redoutable Taro Sakamoto

Une bonne synergie entre les personnages

Negatif

A l'exception de son charismatique Sakamoto, un dessin plus en retrait pour les autres personnages

MassLunar Suivre MassLunar Toutes ses critiques (354)
Autres critiques de Sakamoto Days
Boutique en ligne
4,99€
Boutique en ligne
4,99€
Boutique en ligne
4,99€
Boutique en ligne
4,99€
Laissez un commentaire
Commentaires (0)