8

Critique de The Fable #7

par Auray le lun. 23 mai 2022 Staff

Rédiger une critique
Les conséquences de tes actes

Le dernier tome de « The Fable » fut insoutenable. Misaki, la gentille voisine d'à côté, a eu le malheur d'être dans le collimateur d'un yakuza nommé Kojima. Sa beauté a malheureusement attiré ce truand qui a voulu l'utiliser afin de mettre en place tout un réseau de prostitution. Heureusement, dans les mangas, ce n'est pas comme dans la vraie vie, celle-ci aura peut-être la chance de s'en sortir avec un vrai héros.

Bon, certes, Satô n'a pas tout à fait le profil idéal. Ancien tueur à gages, il n'a peur que d'une seule chose, c'est d'avoir abattu un homme par mégarde. Car, je le rappelle, celui-ci doit se la couler douce pendant une année, avant d'avoir la possibilité de reprendre le business. Justement, dans l'aciérie, l'opération sauvetage s'est-elle déroulé sans encombre ? L'heure du bilan a sonné !

De plus, vous verrez ce qu'il adviendra des différents responsables. Les jeux du chat et de la souris ont commencé. Certains vont se faire manger, pendant que d'autres, courront encore. On avance les pions de certains personnages secondaires qui risquent d'avoir le premier rôle la prochaine fois. Leurs dialogues sont toujours dignes des meilleurs films de Coppola. On est vite pris à ce jeu, nous aussi.

En plus, on a cette vision de l'ancienne génération de yakusas contre la nouvelle. On dirait que les codes, les traditions, sont en plein changement. Le respect pour la hiérarchie se perd aussi. Quant aux codes d'honneur, ils volent complètement en éclats. Ce qui n'empêche pas les prises de vues empruntées au cinéma soient toujours maîtrisés, et peut-être même qu'elles ressortent plus aujourd'hui, vu ce qui se passe dans le scénario.

Heureusement, il y aura aussi de la légèreté. En dessin surtout. Je ne parle pas de ceux de Katsuhisa Minami pour une fois, mais, plutôt les schémas de Satô. Enfin, c'est toujours le créateur qui les fait en vrai, vous me suivez ? Dans tous les cas, le petit est toujours un original. Il ne comprend pas toujours ce qui se fait ou pas en société, lui qui a toujours vécu dans l'ombre.

D'ailleurs, il est peut-être tant de partager son talent ? Sa « soeur » va l'y aider malgré lui. Un autre membre refait une apparition, il est bien mauvais dans son job, mais, lui aussi souhaite réellement devenir une légende urbaine. Pour cela, il faudra faire du camping. Vous avez bien lu ! Mais, la façon de Fable est tout autre que la nôtre. Malheureusement, ce sera à suivre dans un prochain volume. Et, franchement, on a hâte de le lire tant on nous a déjà mis dans l'ambiance. On réserve quelle date déjà pour cette sortie ? Prenez en note le 15 juin 2022, les ami(e)s !

En bref

« Purée, je sais même pas par où commencer... »

8
Positif

Une ambiance toujours aussi incroyable

Les dialogues y sont pour quelque chose

Quelques scènes dignes des meilleurs films du genre

Beaucoup d'humour aussi

Le dernier chapitre appelle vite une suite !

Negatif

Auray Suivre Auray Toutes ses critiques (713)
Autres critiques de The Fable
Boutique en ligne
4,49€
Boutique en ligne
4,49€
Boutique en ligne
4,49€
Boutique en ligne
4,49€
Laissez un commentaire
Commentaires (0)