7

Critique de Monte-Cristo #1

par vedge le jeu. 9 juin 2022 Staff

Rédiger une critique
Cruelle destinée

Sam Castillo a tout pour être heureux. Américain, il travaille en Irak à la reconstruction du pays et rentre de manière régulière aux USA. Son travail est reconnu et il va bénéficier d’une promotion, ce qui l’incite à demander à sa petite amie de l’épouser. Un destin tranquille et heureux s’ouvre à lui. Cette réussite, pourtant, attise la jalousie de ses proches. Ils se servent du fait qu’il a accepté de transporter du courrier dans sa valise depuis l’Irak, jusque sur le sol des USA et de le poster sur place, pour le dénoncer comme complice de terroristes musulmans.

Il est alors arrêté, interrogé et retiré de la circulation, comme ont su si bien le faire les services secrets sur tous les continents du monde. Emprisonné, il garde pourtant espoir et tente de s’évader. C’est durant sa préparation d’évasion qu’il fait la connaissance d’un autre prisonnier qui devient son mentor. Il l’éduque, aux langues par exemple, et lui fait comprendre qu’il a été trahi par ses amis. L’idée de vengeance se superpose alors à son désir d’évasion. Et l’homme, qui en fait son pygmalion, lui donne les moyens financiers d’assouvir cette vengeance.

On comprend le titre de la série, en référence au personnage du roman fleuve d’Alexandre Dumas. Edmond Dantès, le héros du Comte de Monte-Cristo, est un jeune marin, à l’âme candide qui lui aussi semble promis au bonheur et à une brillante carrière dans la marine, quand soudain tout s'écroule. Lui aussi s’attire la jalousie de deux rivaux, est arrêté comme comploteur, et enfermé au château d'If, la prison de Marseille, pour y croupir jusqu'à la fin de ses jours. Au bout de quatorze ans, Dantès s'évade et reparaît, métamorphosé en un richissime aristocrate, pour châtier les trois misérables responsables de ses malheurs. Toute ressemblance … n’est donc pas fortuite.

Côté dessin, on est sur un rendu réaliste focalisé et mis au servie du récit. Beaucoup de cases sombres pour accompagner la dramaturgie du récit, avec des aplats noir saisissants.

Un long récit, qui actualise l’histoire du roman de Dumas, dans une BD de soixante dix pages, dense et bien mené, présentant la déchéance d’un homme trahi et sa transformation vers une juste vengeance.

En bref

Un long récit, qui actualise l’histoire du roman de Dumas, dans une BD de soixante dix pages, dense et bien mené, présentant la déchéance d’un homme trahi et sa transformation vers une juste vengeance.

7
vedge Suivre vedge Toutes ses critiques (2702)
Autres critiques de Monte-Cristo
Boutique en ligne
15,95€
Boutique en ligne
15,95€
Boutique en ligne
15,95€
Boutique en ligne
15,95€
Laissez un commentaire
Commentaires (0)