8

Critique de The cape

par ScoobyDam le mar. 28 juin 2022 Staff

Rédiger une critique
Une nouvelle pleine de rancoeur

Très interloqué après ma lecture de Basketful of heads, en me promenant dans mon comics store préféré, je suis tombé par hasard sur un album de Joe Hill dans le bac des bonnes affaires. Attiré par le nom de l’auteur et par la couverture, j’étais donc ressorti avec The cape 1969 édité par Milady mais qui sera édité très bientôt par HiComics. J’en avais bien aimé le ton et la violence qui faisait écho à la guerre du Vietnam et le dessin était agréable et dynamique mais je n’ai pas tout compris. En cherchant un peu, il s’agissait en effet d’un prequel à The cape, aujourd’hui édité par HiComics.

L’album dont on parle ici est une adaptation d’une nouvelle de Joe Hill. Le comic book est scénarisé par Jason Ciaramella et illustré par Zach Howard.

On a ici une histoire courte correspondant bien au format et au style d’une nouvelle fantastique dont la lecture est agréable et se fait d’une traite. On a le droit à une histoire de vengeance personnelle plus ou moins justifiée sur fond de complotisme, d’abus de pouvoir et de traumatisme de jeunesse et j’avoue que j’ai trouvé ça plaisant de suivre un protagoniste imprévisible et violent dont les premières intentions ne sont pas toujours claires. La lecture est rapide et la courte intrigue est bien construite et menée ; on ne s’ennuie pas et on ne reste pas sur sa faim, ce qui est quelquefois le souci des one shots courts.

Cela reste l’adaptation d’une nouvelle donc tout doit se terminer rapidement et par conséquent on ne s’attarde pas sur les détails.

Après la lecture de cet album, j’ai eu plus de plaisir à relire The cape 1969 qui fait référence à l’histoire originelle non seulement dans le récit mais également dans certaines planches qui renvoient directement aux compositions de celles du présent ouvrage.

J’ai beaucoup apprécié le trait de Zach Howard qui apporte du dynamisme au récit. Certaines scènes de violence un peu trop graphique pourraient heurter la sensibilité d’un jeune lectorat donc à ne pas mettre entre toutes les mains, mais ça reste appréciable pour tous les amateurs d’horrifique ou de fantastique.

Le travail de couleurs par Nelson Daniel apporte également un plus à l’ambiance globale de l’album et son travail de la lumière correspond bien au ton du récit.

The capeThe capeThe capeThe cape

Côté édition, on est sur du HiComics standard avec des matériaux de bonne qualité. Je trouve le papier un peu trop brillant pour le coup, un papier plus mat aurait pu être très sympa pour appuyer encore cette ambiance glauque et le jeu de textures apporté par les ombrages en pointillés. Pour le contenu éditorial, on est sur le minimum syndical avec une galerie d’illustrations qui est néanmoins plutôt bien fournie et diversifiée.

Comme dit précédemment, l’éditeur va bientôt sortir le préquel The cape 1969 (prévu pour début juillet 2022) puis The cape : Fallen (pour fin août) et je suivrai cela avec intérêt.

En bref

The cape est l’adaptation graphique d’une nouvelle de Joe Hill qui met en scène une histoire de vengeance plus ou moins justifiée. On a là un récit fantastique qui se laisse lire facilement et dont l’illustration est très agréable et dynamique.

8
Positif

Le dessin et le travail de couleur

Récit court mais bien mené

Protagoniste imprévisible et dérangeant

Negatif

Manque un peu de contenu éditorial à mon goût

ScoobyDam Suivre ScoobyDam Toutes ses critiques (96)
Autres critiques de The cape
0
The cape

The cape

Lire la critique de The cape

9
The cape

The cape Staff

Lire la critique de The cape

Boutique en ligne
18,90€
Boutique en ligne
18,90€
Boutique en ligne
18,90€
Boutique en ligne
18,90€
Laissez un commentaire
Commentaires (0)