8

Critique de Res Publica

par MassLunar le mer. 29 juin 2022 Staff

Rédiger une critique
Le pamphlet jaune

Difficile de ne pas remarquer du coin de l'oeil la couverture jaune et alarmante de Res Publica , un solide pamphlet créée par David Chauvel, un scénariste très prolifique et éclectique dont le travail englobe aussi bien la bd historique, le polar, ou l'imaginaire... Un scénariste plus habitué aux longues séries... Mais David Chauvel est aussi un militant, un "citoyen en colère" qui a voulu dresser le triste bilan de ces cinq premières années de Macronie et du combat mené par les Gilets Jaunes. En tant qu'auteur, scénariste, David Chauvel emploie donc  sa plume pour la cause.

Res Publica est un roman graphique épais et très documenté, plus de 300 pages pour ce  coup de poing s'attardant sur la face de ce premier quinquennat macronien à travers bien sûr le fameux mouvement des gilets jaunes mais aussi de manière plus interne avec une analyse de quelques membres de ce gouvernement  d'en marche. David Chauvel passe au crible bon nombres d'évènements et de scandales du régime macroniste, il dresse le portrait de cet ex-banquier que fut Macron et  qui dirige la France tel une grosse compagnie. Il démonte les méfaits et la dangerosité du néo-libéralisme ainsi les nombreuses inégalités qui en découle.

Bien sûr, Res Publica est une bd à charge, loin d'être objective.  Pourtant, David Chauvel n'emploie pas des manières enragées dignes d'un frondeur pour condamner Macron et son gouvernement. Ce qui saute aux yeux dans ce titre, c'est avant tout l'honnêteté intellectuelle et la qualité de recherche dont a fait preuve le scénariste pour mener son pamphlet. Témoignages, statistiques, sources relevés, David Chauvel réussit amplement sa première incursion dans le domaine de la docu-bd et pour souligner davantage la portée forcément subjective de ce pamphlet, le scénariste n'hésite pas à employer l'ironie ainsi qu'une bonne dose d'empathie à l'égard des gilets jaunes, notamment avec les portraits délicats d'Alain et de Vanessa, deux mutilés face à Macron. Certes, l'auteur est un militant très axé à gauche dont on sent parfois un peu  l'influence de l'insoumis mais cela ne terne pas les qualités de cette féroce froideur qui construit ce pamphlet.

Une fausse froideur renforcé par le style rigide et reconstitutif de Malo Kerfriden qui s'applique à retranscrire visuellement en bd les témoignages, les visages politiques , les évènements filmés dans une ligne claire et simple tout en réalisme et retenue. On notera des notes moins froides à travers le portrait plus empathiques des gilets jaunes Alain et Vanesse. En parlant de gilet jaune, Kerfriden fait honneur au sujet de ce pamphlet qui s'anime continuellement par cette couleur jaune de la résistance, exemple de colorisation qui renvoie au caractère profondément militant et engagé de ce titre.

Un jaune alarmant qui tend à ne pas faire oublier ce quinquennat. Un constat malgré tout amer suite à cette réélection. 

Au fond, on sera gré à David Chauvel et Malo Kerfriden d'avoir publié l'une des plus importantes bd à charge contre le néo-liberalisme macronien. 

En bref

Le scénariste David Chauvel réussit son entrée dans la docu-bd. Chauvel accompagné par le dessin façon caméra de Kerfriden délivre un pamphlet très bien documenté, vaste et complet sur ce premier quinquennat de Macron à travers les évènements des gilets jaunes dont il laisse aussi la parole. Un titre nécessaire afin de ne pas oublier les mutilés.

8
Positif

Un pamphlet très documenté et précis contre le néo-liberalisme et les exactions du gouvernement de Macron

Un titre en hommage aux gilets jaunes, plus spécialement aux mutilés

Negatif

MassLunar Suivre MassLunar Toutes ses critiques (376)
Boutique en ligne
29,95€
Boutique en ligne
29,95€
Boutique en ligne
29,95€
Boutique en ligne
29,95€
Laissez un commentaire
Commentaires (0)