6

Critique de Dans l'ombre de Creamy #5

par Tampopo24 le ven. 1 juil. 2022 Staff

Rédiger une critique
Métamorphose et contre-métamorphose

En nous rapprochant toujours un peu plus du dénouement, Emi Mitsuki nous propose un tome bien riche où on assiste à une belle concrétisation de l'évolution de Megumi mais également à de nouveaux problèmes qui vont encore compliquer les choses.

C'est en effet un pur bonheur de voir celle-ci sortir de son rôle d'antagoniste, pour enfin enfiler le costume de grande soeur, d'aînée, auprès de Creamy qu'elle a précédé dans le monde du spectacle. On retrouve ainsi la douceur de Megumi, telle qu'elle l'était avant de se lancer dans cette guerrière et c'est quand même bien plus lumineux que de suivre comme avant les crasses qu'elle faisait. L'autrice nous offre d'ailleurs des pages charmantes quand elle retrouve son amie d'alors avec qui elle échange sur sa situation.

Cela permet d'avoir ensuite un volume bien plus sympathique à lui où on voit Megumi, non plus comme la méchante de service, mais celle qui est vraiment là pour aider Creamy et par-delà elle la société Parthenon que dirige son cher et tendre. On retrouve alors des dynamiques similaires et pourtant différentes de d'habitude où Creamy va avoir des soucis mais où Megumi, va pour une fois, participer de leur résolution. Ça fait chaud au coeur.

Cependant, on ne peut pas nier un certain sentiment de superficialité du fait de la rapidité du récit. Les revirements de Megumi sont brutaux et les histoires qui les suivent raconter bien trop rapidement pour vraiment laisser une trace. Oui, l'autrice suit la trame de la série et c'est bien, mais ç'aurait été sympa de la voir prendre un peu plus son temps avec Creamy également, surtout qu'elle en est capable. Il suffit de voir tout le travail visant à rapprocher Megumi et Shingo.

D'ailleurs, je dois dire que la partie romance m'amuse bien. Je trouve charmant de voir les efforts que Megumi déploie pour se montrer sous son meilleur jour mais également épauler Shingo. Celui-ci que je jugeais particulièrement désagréable a au final un jugement assez juste sur lui-même, ne se sentant pas à la hauteur. Ce n'est donc pas le fier à bras qu'il veut montrer à tous. Cette fragilité des deux côtés me plaît et je dois dire que l'arrivée du père de Shingo, pour fomenter un mariage arranger, pimente bien la chose.

Malheureusement showbiz et amour font rarement bon ménage et les complications arrivent bien vite, faisant un peu trop oublier le travail que l'héroïne avait accompli sur elle-même. On se retrouve ainsi avec un final avec une complication bienvenue pour relancer l'intrigue mais bien trop artificielle et déjà vue, alors que le restant du tome avait été assez bien amené.

En bref

Dans l'ombre de Creamy reste une série pour et par les fans assez séduisante si on aime cet univers à la Dallas sauve idols japonais. Ce tome offre un beau développement de Megumi rendant la lecture plus lumineuse qu'auparavant et les complications au vu des sentiments de celle-ci et de Shingo donnent un second souffle à la série. Je suis curieuse de voir leur évolution sur les deux derniers tomes.

6
Positif

Enfin une évolution positive de Megumi

Un rôle de grande soeur qui lui va bien

Une romance qui avance doucement entre elle et Shingo

L'ajout du père de Shingo comme élément perturbateur, assez amusant

La question de l'amour et du showbiz

Negatif

Des revirements trop brutaux et caricaturaux

Les histoires arrivant à Creamy sont racontées trop rapidement

Une Megumi qui finit par refaire des crasses

Tampopo24 Suivre Tampopo24 Toutes ses critiques (841)
Autres critiques de Dans l'ombre de Creamy
Boutique en ligne
5,99€
Boutique en ligne
5,99€
Boutique en ligne
5,99€
Boutique en ligne
5,99€
Laissez un commentaire
Commentaires (0)