5

Critique de Buck Danny #59

par vedge le mar. 5 juil. 2022 Staff

Rédiger une critique
IA volante

Le tome 59 est le premier d’un diptyque qui porte sur la mise en place de l’Intelligence Artificielle (IA)dans l’aviation de guerre. Dans un contexte global où les opinions publiques s’émeuvent et s’interrogent sur la mort de chaque soldat, au sol ou dans le ciel, sur des terrains de guerre très éloignés de la patrie, la question des drones et robots en tous genres prend tout son sens. Particulièrement aux USA. Plus simple en effet de perdre de l’argent plutôt que des vies à l’extérieur, même si l’actualité montre qu’au sein même de ce pays, les armes en vente quasi libres, manipulées par des êtres humains, tuent des innocents.

Les questions posées dans la BD sont globales à ce tournant de l’informatisation des armes et des pilotes. Une IA apprend à partir d’un réservoir de données qui l’alimente. Qu’en est-il donc des données tactiques militaires qui lui permettront à l’avenir de prendre des décisions ? Doit-on vraiment aller vers une IA qui irait jusqu’à prendre toutes les décisions finales sans intervention humaine ?

Les multiples exemples de biais constatés avec des IA, dans le recrutement ou sur les réseaux sociaux l’ont montré.

Autre question, qu’en serait-il de la sécurité ? Aucune sécurité informatique n’est infaillible et c’est une course contre la montre permanente, entre hackers et hackés pour le vainqueur d’un combat sans fin ni repos. Enfin, l’IA réagit pour ce qu’elle est, un programme informatique, sans empathie, et avec le poids donné à la vie humaine et aux dommages collatéraux codés par ses créateurs informaticiens. Un risque d’emballement majeur des conflits.

Pour revenir à la BD, notre trio se trouve recruté pour mettre au point une IA sur un chasseur américain. Outre leur questionnement sur l’avenir de leur métier de pilote, les évènements interrogent la fiabilité et la sécurité d’une IA au manche. A la fin du tome, on laisse Sonny dans une bien mauvaise posture.

Au dessin, la maîtrise de Gil Formosa n’est plus une surprise et on trouve dans ce tome, de belles planches et cases.

Un tome plus de questionnement sociétal sur l’avenir de l’armée, que d’aventures pures, sur un scénario un peu convenu, mais qui ravira néanmoins les amateurs de la série.

En bref

Un tome plus de questionnement sociétal sur l’avenir de l’armée, que d’aventures pures, sur un scénario un peu convenu, mais qui ravira néanmoins les amateurs de la série.

5
vedge Suivre vedge Toutes ses critiques (2703)
Autres critiques de Buck Danny
Boutique en ligne
12,95€
Boutique en ligne
12,95€
Boutique en ligne
12,95€
Boutique en ligne
12,95€
Laissez un commentaire
Commentaires (0)