8

Critique de Les petits génies #4

par Korail le mer. 13 juil. 2022 Staff

Rédiger une critique
Pour les petits matheux

J’ai découvert Katherine Johnson dans le film Les figures de l’ombre : c’est une grande mathématicienne noire qui a travaillé pour la NASA en tant que « calculateur humain ». Elle est maintenant très connue et a même une poupée Barbie à son effigie dans la collection Femme inspirante !

La BD Little Katherine Johnson la met en scène lorsqu’elle était enfant : petite fille passionnée de nombres, impertinente et drôle, toujours en train de tout calculer. Cette BD est à mi-chemin entre un album et un cahier de vacances. Il y a plein de petits problèmes de maths mis en scènes (avec les réponses à la fin). Le personnage de la petite Katherine est très sympa. Elle n’a pas sa langue dans sa poche et n’hésite pas à questionner le monde par le biais de la cohérence mathématiques : le passage sur l’arche de Noé est, à cet égard, édifiant (et drôle!).

Dans l’ensemble, les dessins sont plutôt agréables avec des variations dans les découpes et des illsutrations pleines pages même si je dois dire que je n’aime pas trop la tête de Katherine : elle est trop ronde, avec la bouche tordue, ça lui donne un air un peu niais alors qu’elle est vraiment maline. La mère de Katherine n’est pas réussie non plus. C’est beaucoup mieux pour les personnages masculins (son père et son frère). Ce bémol n’enlève rien au plaisir de la lecture, on s’attache à elle, même avec cette tête bizarre.

Les personnages secondaires sont attachants : le père, un mentor, vite surpassé, le frère, son double en cancre, sa poule mathématicienne Lucinda et la Lune (dont les traits rappellent vraiment celle de Méliès).

Je pense que Little Katherine Jonson devrait plaire à tous les petits mathématiciens en herbe : des calculs, de la malice et du caractère. Cette petite Katherine est à croquer ! Puisse-t-elle inspirer des générations d’enfants.

En bref

Katherine Johnson est une grande mathématicienne noire qui a travaillé pour la NASA. Little Katherine Johnson la met en scène lorsqu’elle était enfant : petite fille passionnée de nombres, impertinente et drôle, elle n’hésite pas à questionner le monde par le biais de sa cohérence mathématique. C’est très réussi : à mi-chemin entre la BD et le cahier d’activité, cette petite Katherine est à croquer et devrait plaire à tous les petits mathématiciens en herbe.

8
Positif

des énigmes mathématiques à résoudre

personnage attachant et drôle

Negatif

graphisme de Katherine et de sa mère

Korail Suivre Korail Toutes ses critiques (57)
Autres critiques de Les petits génies
Boutique en ligne
16,00€
Boutique en ligne
16,00€
Boutique en ligne
16,00€
Boutique en ligne
16,00€
Laissez un commentaire
Commentaires (0)