7

Critique de Les veuves électriques #2

par vedge le mer. 27 juil. 2022 Staff

Rédiger une critique
Toute similitude …

Au travers des aventures quelquefois ubuesques de trois veuves ayant perdu leurs maris dans un accident survenu dans une centrale nucléaire française, les auteurs dénoncent, certes avec exagération, le glissement vers le seul intérêt financier des politiques et des états.

Dans ce deuxième tome, les veuves, kidnappeuses du patron de la centrale, loin d’être contre son gré finalement, déboulent dans un village spolié de son eau potable. Ce qui relie les deux univers à priori séparés, se sont les pires travers du capitalisme à outrance et de la corruption politique.

En effet, pour financer sa campagne, le président français a donné un contrat d’entretien de la centrale nucléaire en cause de la mort des maris, à un « mécène » milliardaire. L’entretien n’a jamais été effectué puisque le montant du contrat a servi à grossir la fortune du milliardaire et à assurer l’élection au mandat suprême du président. Ce même milliardaire, propriétaire d’une société de mise en bouteille d’eau de source, grâce à l’aide de l’état, a réussi à privatiser l’eau de la nappe phréatique et à couper l’eau courant pour le village.

Certes, toute ressemblance avec des personnages et des magouilles existantes ou ayant existé serait purement fortuite. On retrouve dans cette série la forme de traitement sarcastique des travers de la société contemporaine telle qu’elle est traitée dans les vieux fourneaux, par exemple.

Derrière le rire de bon aloi, des situations tragi-comiques, des jeux de mots hilarants bien qu’archétypaux, on lit la réalité sous-jacente ; Des ressources naturelles volées à tous pour le profit de quelques-uns, le vieillissement constaté de notre parc nucléaire qui inquiète, surtout dans la période actuelle de crise de l’énergie.

Un récit réjouissant donc, au travers d’un dessin à la mise en page classique mais au trait parlant et expressif.

Une série qui, utilise l’humour et la boutade pour dénoncer les dérives angoissantes de notre société. Saurons-nous, comme les veuves électriques nous rebeller et de quelle façon ?

En bref

Un récit réjouissant, au travers d’un dessin à la mise en page classique mais au trait parlant et expressif. Une série qui, utilise l’humour et la boutade pour dénoncer les dérives angoissantes de notre société. Saurons-nous, comme les veuves électriques nous rebeller et de quelle façon ?

7
vedge Suivre vedge Toutes ses critiques (2490)
Autres critiques de Les veuves électriques
Boutique en ligne
15,50€
Boutique en ligne
15,50€
Boutique en ligne
15,50€
Boutique en ligne
15,50€
Laissez un commentaire
Commentaires (0)