8

Critique de Fuuto PI #1

par MassLunar le mer. 17 août 2022 Staff

Rédiger une critique
Tu compteras tes crimes ! Et plutôt deux fois qu'une !

A l'instar de Power Rangers et d'Ultraman, Kamen Rider fait partie de ces séries Super-Sentai ultra-fameuses au Japon. Ces séries super-héroïques colorées et bourrés d'effets spéciaux ( à petit budget ) continuent d'enchanter les jeunes esprits que ce soit au Japon ou de par le monde même si en France, je pense que le super-sentai le plus connu demeure Power Rangers. 

Cela dit, même si il est moins fameux dans nos contrées, Kamen Rider est une véritable instition au Japon. Connue depuis les années 70 , Kamen Rider a connu  différentes séries télévisées avec chacune ses différents Kamen Rider,  différentes adaptations animées et manga ainsi qu'un large panel  de jeux vidéos... bref tout un univers qui fait sans peine le bonheur des fans aguerris.

Personnellement, je ne connaissais pas Kamen Rider même si le design de ce costume-insecte est plutôt parlant dans l'imaginaire des super-sentai mais heureusement Fuuto Pi est un manga qui se suffit à lui-même sans se faire écraser par la franchise Kamen Rider. 

Fuuto Pi est la suite de la série Kamen Rider W et, même si quelques petits clins d'œil font échos à la série de base, nous n'avons vraiment pas besoin de regarder tout les épisodes de la série télé pour comprendre le manga. Ce manga , c'est d'abord le quotidien d'un duo de détectives rodés aux affaires étranges dans la curieuse ville de Fuuto , une vaste cité connu pour ses moulins à vent et surtout pour son trafic de Gaia Memory, des sortes de clés usb qui transformes les gens en dopants, c'est à dire des surhumains monstrueux.

Ces deux détectives du nom de Shotaro et de Philip possèdent également des Gaia mémory qui leur permettent de fusionner et de se transformer en Kamen Rider W ! Mais attention, ils n'utilisent leur pouvoir que dans les cas extrêmes. De ce fait, Fuuto Pi est un manga intéressant qui combine à la fois l'investigation et la série de super-héros.

Dans ce premier tome, le Kamen rider W ne fait pas de suite son apparition ce qui permet à Riku Sanjo au scénario et Masaki Sato au dessin de nous concocter une bonne petite ambiance de polar badass parsemé d'humour, assortie d'une belle femme fatale et de choses étranges... Le manga ne cherche pas à se rapprocher du côté super-héros dans un premier temps et privilégie une certaine intrigue policière que nous prenons plaisir à suivre qui démarre par un simple vol avant de dérouler quelques mystérieux homicides. Certes, il faut d'abord s'y retrouver dans ce petit univers qui dévoile progressivement les apparitions des dopants. L'idée de ville parallèle est d'ailleurs un peu difficile à digérer au départ. Le scénario ouvre sur une enquête qui devient rapidement grandiloquente et un peu WTF mais on tombe sous le charme du dessin de Masaki Sato qui nous embarque sans problèmes dans l'histoire.

Loin du cheap de la série télé, le manga donne une certaine envergure à cette ville labyrinthique de Fuuto dont on prend plaisir à parcourir ses ruelles en compagnie de ces héros sympathiques que sont Shotaro et Philip. Si le second reste relativement discret dans ce premier volume, le premier se fait aussitôt remarquer par rapport à son faux côté détective dur à cuir. Une image qu'il tente de cultiver maladroitement mais qui est finalement rattrapé par son grand coeur de benêt. Et que dire de Tokime, la femme fatale de ce premier tome, qui transperce la page à chacune de ses apparitions (cf , le sublime passage sous la fontaine..) . Le chara-design est à la hauteur , l'atmosphère urbaine donne vraiment du charme à cette ville de Fuuto . De ce fait, on ne se croirait pas dans un manga tout droit situé dans la lignée des super-sentai. Et c'est justement une agréable surprise.

Mais le super-héros n'est pas loin et lorsque le Kamen Rider W fait son apparition, on peut imaginer la réaction enthousiaste des fans de la première heure !  Une apparition efficace qui laisse entrapercevoir tout un éventail de techniques face à des boss dopés aux gaia memory. Après force est d'avouer que l'apparition du super-héros détonne un petit peu par rapport à l'ambiance de polar vitaminé mais Fuuto Pi reste avant tout une série Kamen Rider. Toujours est il que les mangakas arrivent pour l'instant à nous accrocher avec ce titre hybride entre enquête tendue et coups de tatanes casqués ! D'autant plus que le dessin est plus que honorable et en impose facilement. Bref, nous ne sommes pas dans un manga-marketing qui cherche à prolonger l'univers d'une série mais sur une série qui possède sa propre histoire et sa propre identité. 

Affaire à suivre mais ce premier volume de Fuuto Pi est assez prometteur. Un bon choix pour les  amateurs de super-sentai avec quand même une bonne ambiance urbaine de polar en plus ! 

En bref

Sans se faire écraser par l'ombre du Kamen Rider, Fuuto Pi promet une bonne petite série mêlant enquête et super-héros, un bon équilibre bien exploité (même si c'est un peu surprenant par moments) assortie avec le dessin impeccable de Masaki Sato.

8
Positif

Une bonne ambiance de polar avec ce faux dur à cuire en guise de héros

Pas trop de fan service autour du Kamen Rider ce qui rend ce début de manga plutôt indépendant par rapport à la franchise

Un dessin de qualité, notamment pour la ville de Fuuto que nous avons déjà hâte de retrouver et pour un chara-design d'excellente facture

Negatif

Un scénario un peu grandiloquent qui impose déjà un monde parallèle dès le premier tome.

L'apparition du Kamen Rider qui détonne légèrement mais on s'y habituera ! Cela reste un titre Kamen Rider

MassLunar Suivre MassLunar Toutes ses critiques (389)
Autres critiques de Fuuto PI
9
Fuuto PI T.2

Fuuto PI T.2 Staff

Lire la critique de Fuuto PI T.2

Boutique en ligne
7,95€
Boutique en ligne
7,95€
Boutique en ligne
7,95€
Boutique en ligne
7,95€
Laissez un commentaire
Commentaires (0)