5

Critique de Touhou: Forbidden Scrollery #2

par Auray le lun. 22 août 2022 Staff

Rédiger une critique
Le manège enchanté

Pour une fois, on va commencer par le mot de la fin. Zun nous remercie tout particulièrement d'avoir acheté ce deuxième tome de Touhou Forbidden Scrollery. Jusque-là, rien de spécial. Puis, il nous conseille, afin de compléter cette lecture, de jouer aux jeux éponymes Touhou Shinkirô : Hopeless Masquerade, ou, à Touhou Kishinjô, Double Dealing Character.

Car voilà, on verra quelques apparitions soudaines dans ces histoires de protagonistes issus de ces plateformes. On devrait normalement être euphorique de revoir ceux-ci qui ont tant compté pour nous sur l'écran. Il n'en sera rien pour le public français. Et, c'est bien dommage ! En conséquence, dans le chapitre dix, je n'ai pas saisi que le personnage qui dansait était un yôkai. Je ne l'ai compris que lors de ce fameux écrit, ou, lors de la galerie d'illustration qui l'accompagne. Ce n'est qu'un public spécialisé qui comprendra du premier coup d'oeil ici.

Sinon, heureusement, le reste est tout à fait abordable. Une mention spéciale pour Marisa la magicienne qui tire son épingle du jeu en étant moins naïve que les autres dans les différentes enquêtes occultes. Elle n'aura pas peur de dompter un serpent maléfique par exemple, ou bien, des livres qui s'envolent bruyamment.

Par contre, j'ai été très surpris lors du premier chapitre de ne pas trouver la mention que l'alcool est dangereux pour la santé en grande consommation. Effectivement, on y fera référence à plusieurs reprises, et, de façon soutenue, car le petit monstre à capturer en est très friand. Du coup, pour un livre qui peut aller à un public assez jeune, graphiquement entre autres, on se demande à qui il se destine pour le coup.

Heureusement, le jeu sur l'illustration du chapitre douze où il faudra trouver les différents éléments issus des chapitres précédents allège le tout. Moé Harukawa sait parfois, dans la liberté donnée, faire plaisir aux fans de la licence... toujours méconnue en France. Peut-être que le succès de ce manga fera venir un jour chez nous les différents jeux, qui sait ? Mais, c'est dommage de ne pas avoir commencé par ce début. L'éternel débat des divertissements japonais qui ont du mal à s'implanter en France ou en français.

En bref

« Encore un peu et tu serais devenu un yôkai à part entière... »

5
Positif

Le graphisme

Un personnage féminin fort

Quelques histoires qui sortent du lot

Les bonus et le petit jeu sur l'illustration du chapitre douze

Negatif

L'abus de l'alcool est dangereux pour la santé, merci de le rappeler pour ce livre qui peut être à destination de nos jeunes

Des guests seulement pour le public japonais

L'incompréhension lors de la lecture du chapitre dix

Auray Suivre Auray Toutes ses critiques (799)
Autres critiques de Touhou: Forbidden Scrollery
Boutique en ligne
6,95€
Boutique en ligne
6,95€
Boutique en ligne
6,95€
Boutique en ligne
6,95€
Laissez un commentaire
Commentaires (0)