8

Critique de Ténébreuse #1

par damss le dim. 25 sept. 2022 Staff

Rédiger une critique
La quête d'un chevalier qui va bousculer les fils du destin

Ténébreuse ou l’histoire d’un chevalier déchu, Arzhur, qui se voit confier par trois femmes mystérieuses de délivrer une princesse inconnue des griffes d’un horrible monstre. La prime étant conséquente et notre homme dans le besoin, il fonce sans bien réfléchir délivrer Islen. Bien mal lui en aura pris, il se retrouve pris dans les filets du destin sans trop savoir dans quelle direction il l’a lancé ni comment il va pouvoir s’en sortir.

Cet album, c’est avant tout un univers d’héroïc-fantasy original reprenant l’époque des chevaliers et des combats à l’épée avec un soupçon de magie, de créatures fantastiques et un jeu dangereux avec les fils du destin. Mais c’est aussi un dessinateur qui a su s’imprégner de l’univers écrit par le scénariste et qui a su offrir aux lecteurs un très joli rendu que ce soit par les décors, le détail des personnages et leurs expressions ou encore la colorisation qui s’adapte aux différentes scènes, prônant parfois les couleurs sombres, pour des passages dramatiques, ou des planches très colorées pour des moments plus légers. La double page qui précède le début de l’album en est un bon exemple. La densité de l’histoire ne permet pas d’offrir aux lecteurs une pleine page mais on retrouve une bonne variation dans la forme et le nombre de cases par planches qui permet d’appuyer les scènes d’actions ou de contemplation du décor de fond.

Le scénario est quant à lui bien écrit. Le lecteur ne sait pas où il met les pieds, à l’image du héros, Arzhur d’ailleurs. On découvre avec lui cette femme mystérieuse, Islen, qui détient bien malgré elle un étrange et inquiétant pouvoir. Le développement de l’histoire au fil des pages est fait de telle sorte que le lecteur entre avec Arzhur dans une sorte de spirale infernale qui entraîne tout ce qu’elle touche dans un étrange et mystérieux chaos dont on n’aperçoit aucune issue possible. Ce premier tome arrive à accrocher le lecteur malgré l’ambiance très noire et une sorte de suite d’enchainements inéluctables dans lequel le mal semble sortir vainqueur. Les deux personnages principaux sont bien développés et on en apprend peu à peu sur le passé de chacun, avec un éclairage plus particulier pour Islen qui est au cœur de l’histoire. La conclusion de ce premier tome est à l’image de l’album, il me tarde de lire la suite pour savoir de quelle façon tout cela va se terminer.

Une très belle découverte dans un univers d’heroïc-fantasy original et charmant malgré la noirceur de l’histoire. Les dessins sont sublimes et on se laisse emporter par l’histoire et les images qui défilent devant nous. Je ne peux que le conseiller aux fans du genre qui ne seront absolument pas déçus. J’aurai cependant apprécié un petit cahier graphique en fin d’album ^^

En bref

Une très belle découverte dans un univers d’heroïc-fantasy original et charmant malgré la noirceur de l’histoire. Les dessins sont sublimes et on se laisse emporter par l’histoire et les images qui défilent devant nous. Je ne peux que le conseiller aux fans du genre qui ne seront absolument pas déçus. J’aurai cependant apprécié un petit cahier graphique en fin d’album ^^

8
Positif

Un scénario bien écrit et construit

Des dessins superbes

Un univers original

La mort de l'espoir que j'ai trouvé originale ^^

Negatif

damss Suivre damss Toutes ses critiques (1115)
Autres critiques de Ténébreuse
Boutique en ligne
9,99€
Boutique en ligne
9,99€
Boutique en ligne
9,99€
Boutique en ligne
9,99€
Laissez un commentaire
Commentaires (0)