9

Critique de Choujin X #1

par juju le dim. 6 nov. 2022 Staff

Rédiger une critique
Le retour de Sui Ishida

Le grand retour de Sui Ishida, si j’avais vous avez vécu dans une grotte depuis 2011, c’est l’auteur de Tokyo Ghoul. Et pour être honnête, on se retrouve avec ce tome 1, dans une histoire pour le moment quasi similaire avec toujours ce questionnement sur le bien et le mal. Le premier point positif, et c’est vrai que l’on reconnait instantanément l’auteur, ses couvertures sont toujours aussi sublimes et attirent la curiosité.

En 1998, suite à la multiplication de surhumains appelés “choujin“, le monde a été divisé en provinces autonomes. Cinquante ans après, un crash aérien va changer à tout jamais le destin de la jeune Ely, cultivatrice de “tomeïto“, et impacter le paisible quotidien des lycéens Tokio Kurohara et Azuma Higashi, qui jouent aux justiciers face aux petits malfrats de quartier.

Voici le point de départ de cette histoire, mais ce manga est assez déconcertant au départ. J’ai trouvé la lecture assez difficile dans un premier temps pour finalement être complètement dedans une fois toutes les données en main. L’auteur fait en effet le choix de nous présenter trois scènes différentes dans un intervalle très proche, on passe d’un avion à une salle de classe pour finir dans une ruelle en très peu de temps et souvent avec des protagonistes différents. Une fois ce moment passé, et surtout quand tous les éléments se mettent en place, il est difficile de sortir de l’histoire. J’ai d’ailleurs beaucoup aimé vers la fin ce découpage de points de vue où l’on suit deux personnages qui vont finalement se rencontrer. Mais attention, on est ici sur un rythme assez lent qui peut rebuter certaines personnes.

Un premier tome qui jongle entre sérieux, humour et parfois des scènes horrifiques. Avec notamment des répliques complètement WTF par moment, mais aussi des scènes d’action complètement déjantées (je fais ici allusion à la course poursuite...) D’ailleurs le style graphique si particulier de l’auteur vient également jouer sur ces différents tableaux. Il jongle lui aussi entre perfection et cases quasiment illisibles. Tout ça donne une certaine folie qui n’est pas là pour me déplaire.

On peut pas le nier, j’ai retrouvé beaucoup de ressemblances entre Choujin X et Tokyo Ghoul. Son univers déjà pétri de noirceur et de maturité, affilié Shonen, on retrouve quand même très peu d’œuvre Shonen qui dégage une telle aura. On a toujours ce rapport au bien et au mal, entre monstres et humanité. Et pour finir là où les Ghoul avaient toutes un Kagune différent, dans Choujin X, les êtres surhumains possèdent tous un Choujin différent, fumée, zoomorphe, etc.

J’ai également bien apprécié le traitement des personnages. Si pour le moment Ely reste assez mystérieuse, la relation entre Tokio et Azuma est très bien développée, nous offrant des souvenirs d’enfance qui permettent de comprendre l’amitié qui les lie. Tokio qui ressemble beaucoup à Ken Kaneki dans son approche. Un jeune lycée victime de harcèlement, timide, renfermé sur lui-même qui se sent désolé de ne jamais rien entreprendre, qui se questionne beaucoup sur sa nouvelle situation et très tourmenté. Contrairement à lui, Azuma est quelqu’un qui est sûr de lui, qui se montre fort et qui n’hésite pas à aller au combat.

Au final, Sui Ishida va une nouvelle fois revisiter le monde des super-héros à sa façon. Dans un univers sombre, rempli de mystères et de pouvoirs monstrueux. Ce premier tome pose les bases et lance doucement son intrigue, même si pour le moment on ne sait pas vers où le mangaka va nous emmener. Heureusement, pour les plus sceptiques, le tome 2 sort le 16 novembre, ce qui permettra de se faire une idée plus précise.

Un petit aparté sur les bonus de fin quand même : très utiles, ils apportent un lore énorme et de nombreuses précisions. A lire absolument pour tout comprendre.

Plus de photos sur Instagram : juju_manga

En bref

"Poursuivez ce tracteur ! Et si vous réussissez à l'attraper... je vous donnerai mon vieux portable à clapet en récompense !"

9
Positif

Une couverture sublime

Un univers propre à Sui Ishida, sombre et mature

La relation Tokio / Azuma bien détaillée

Les bonus essentiels pour l'histoire

Le croisement des personnages dans un chapitre final démentiel

Negatif

Un rythme et une narration qui est perturbante

On aime ou on aime pas, un auteur qui peut diviser.

juju Suivre juju Toutes ses critiques (452)
Autres critiques de Choujin X
Boutique en ligne
6,99€
Boutique en ligne
6,99€
Boutique en ligne
6,99€
Boutique en ligne
6,99€
Laissez un commentaire
Commentaires (0)