6

Critique de Les aventures de Spirou et Fantasio #17

par vedge le lun. 7 nov. 2022 Staff

Rédiger une critique
Evolution ou révolution ?

Au début des années 2000, Tome & Janry, qui avaient présidé aux destinées de Spirou et Fantasio durant 14 volumes de 1984 à 1998, se sont lassés du cadre rigide dans lequel les enferme la série, et peinent à sortir un album par an. Les éditions Dupuis d’alors, décident de confier les personnages dont ils sont propriétaires à d’autres auteurs. Après différents essais et pistes, c’est donc Morvan et Munuera qui reprennent les personnages et l’univers de la série. Plus jeunes, ayant une culture à la fois BD, comics et mangas, ils rajeunissent la série en y intégrant ces références, ainsi que la SF, dans la narration, le dessin, dans une première aventure : Paris sous Seine ; Cette aventure voit aussi l’apparition de robots dessinés par Philippe Buchet, le dessinateur de Sillage.

Ce tome choque alors les fans de la première heure, plus habitués à la BD franco-belge et méconnaissant les nouvelles formes de narration du manga. Néanmoins, et c’est l’objet de cette intégrale tome 17, ils réaliseront quatre tomes, reprenant les univers et prolongeant parfois les histoires des anciens auteurs Franquin, Fournier, et Tome & Janry.

Si leur interprétation de Spirou ne fait pas l’unanimité, le cahier de début, réalisé par Christelle Pisavy-Yvernault permet de saisir le contexte de l’époque et de mieux comprendre le travail des auteurs ; Ils sont alors confrontés aux atermoiements de l’éditeur, dans une phase de changement de propriétaire, ainsi qu’à la critique des ayatollahs de l’école de Marcinelle. Il est vrai que leurs récits font la part belle à l’action sans négliger pour autant les réflexions sociales et sociétales.

On redécouvre donc avec intérêt, et parfois avec une pointe d’étonnement, ces quatre tomes, dans lesquels les auteurs, tant au scénario qu’au dessin, ont mis beaucoup d’eux même.

Pour qu’un héros soit éternel sans lasser ses lecteurs, il faut lui proposer des univers et des aventures variées. Les aventures des « Spirou de… » librement interprétées au dessin et aux scénarios sont une continuité de cette liberté de création, non semblable au modèle, mais dans la continuité et le rajeunissement, qu’on su apporter Morvan et Munuera.

N’en déplaise aux grincheux, si les quatre tomes de Spirou concoctés par Morvan et Munuera ont créé une bifurcation dans la trame logique de la continuité, ils ont plongé, en anticipation, Spirou dans le XXIe siècle, et leur travail est à étudier avec respect plutôt que recourir à des critiques peu fondées.

En bref

N’en déplaise aux grincheux, si les quatre tomes de Spirou concoctés par Morvan et Munuera regroupés dans cette intégrale tome 17 ont créé une bifurcation dans la trame logique de la continuité, ils ont plongé, en anticipation, Spirou dans le XXIe siècle, et leur travail est à étudier avec respect plutôt que recourir à des critiques peu fondées.

6
vedge Suivre vedge Toutes ses critiques (2702)
Autres critiques de Les aventures de Spirou et Fantasio
Boutique en ligne
12,99€
Boutique en ligne
12,99€
Boutique en ligne
12,99€
Boutique en ligne
12,99€
Laissez un commentaire
Commentaires (0)