9

Critique de Orange #7

par Tampopo24 le mar. 29 nov. 2022 Staff

Rédiger une critique
La force de l'amitié

Replonger dans l'univers d'Orange même après tout ce temps, c'est me reprendre une grosse bouffée d'émotion. Je sais que certains ont été moins émus par ce tome que par les précédents, ce ne fut pas mon cas. Je sais que certains le trouvent dispensable, ce n'est pas mon cas. Ichigo Takano y amène sa série au bout de ce qu'elle souhait raconter et ce fut un nouveau coup de coeur pour moi.

Peut-être est-ce parce que je suis particulièrement sensible au sujet du suicide ces derniers temps et à celui du mal être, mais j'ai été très émue par cette lecture, qui nous replongeait dans l'histoire de Kakeru et de ses amis qui ont tenté de le sauver. Ce tome se présente comme une suite de chapitre mettant à l'honneur chacun de ses amis et les lettres qu'ils s'étaient envoyés à eux-mêmes depuis le futur pour tenter d'aider leur ami. J'ai trouvé cela très puissant et que c'était une fort belle façon de clore la série.

Les chapitres sont inégaux. Selon notre sensibilité, on peut se sentir plus ou moins proche d'Hagita, Takako, Azu, Suwa ou Kakeru, au passage Naho est absente mais comme elle a mené l'ensemble de la série, ça s'entend. Mais chaque chapitre a pour but de montrer combien Kakeru compte pour chacun d'eux et ce qu'ils essaient de faire pour continuer à l'aider même maintenant que le gros de la crise est passé. C'est touchant et mignon de voir ces ados maladroits entreprendre cela. Il y a un côté très bon enfant derrière le sérieux de ce qui se joue, avec Hagita et ses grimaces, Takako et sa terrible franchise, Azu et sa joie de vivre, ou Suwa et son trop bon coeur. Chacun sait utiliser ses atouts et se mettre de côté également pour aider leur ami et c'est ce qu'il y a de plus beau ici. Certains pourront trouver cela superficiel, moi, leurs interrogations qui peuvent sembler banales m'ont touché en plein coeur car elles sont réalistes. C'est aussi comme ça dans la vraie vie ou ça devrait l'être. Alors je n'ai pu m'empêcher de vibrer et verser ma petite larme.

Bien sûr, on pourrait dire que c'est revenir sur quelque chose qui avait déjà une conclusion mais ça fait du bien d'entendre aussi ses amis et j'aurais presque aimé que ce soit plus développé comme avec Hagita à qui on donne encore le rôle de clown de service malheureusement et qui a le chapitre le plus court. Je pensais que ce serait avec Suwa que l'émotion me prendrait le plus, ce fut étonnamment avec Takako, celle qui ne supporte pas le mensonge et ose faire bouger les lignes, percer les non-dits et offre ainsi un ouf de soulagement.

En tout cas, j'ai aimé qu'on nous montre que rien n'était réglé, qu'à la moindre petite chose cela pourrait revenir et qu'il faut donc soutenir ses amis toute la vie et pas seulement aux moments qui nous arrangent. Certes, il ne faut pas les materner, il faut les aider à avancer, ce qu'ils font ici même si Kakeru aimerait un peu trop le faire seul. C'est très bien narré et l'ajout du père de Kakeru, qui est un modèle parfait de personne toxique, fut utilise en cela, car c'est lui qui nous montre la fragilité du héros à laquelle il faut veiller. De la même façon, le personnage surprise qui écrit à Kakeru est adorable et offre un beau moment et une belle conclusion émouvante sur cette relation d'amitié à travers le temps et les dimensions.

En bref

Les mots me manquent pour dire toute l'émotion que j'ai ressenti à la lecture de cette saga dramatique et amicale à l'époque et encore de nos jours. Même après des années, l'émotion ne me quitte pas. L'autrice a su parler des souffrances mentales et familiales avec beaucoup de subtilité et offre un très beau message sur l'importance des proches dans ces moments-là. Cela pourrait être juste mélodramatique mais c'est terriblement juste tant elle sait trouver les mots. Merci à Ichigo Takano, c'est un chef d'oeuvre !

9
Positif

Une conclusion juste et intelligente

Un très beau message sur la force de l'entraide

Une capture saisissante du mal être et du désir de suicide

Une mangaka qui a su choisir ses mots

Une émotion palpable

Negatif

Des chapitres inégaux

Hagita qui pâtit un peu des choix de l'autrice

Tampopo24 Suivre Tampopo24 Toutes ses critiques (1015)
Autres critiques de Orange
10
Orange T.1

Orange T.1

Lire la critique de Orange T.1

10
Orange

Orange

Lire la critique de Orange

Boutique en ligne
4,49€
Boutique en ligne
4,49€
Boutique en ligne
4,49€
Boutique en ligne
4,49€
Laissez un commentaire
Commentaires (0)