6

Critique de The Ex-People #1

par MassLunar le dim. 22 janv. 2023 Staff

Rédiger une critique
Les sept revenants... qui voulaient revenir

The ex people est une petite curiosité de fantasy atypique édité chez Grand Angle avec Stephen Desberg, scénariste bruxellois doté d'un solide palmarès (Tif et Tondu, I.R.S, Le Scorpion...) et Alexander Utkin connu pour ses contes La princesse guerrière et Le roi des oiseaux. Un duo intéressant pour le premier tome (sur deux)  d'une série de fantasy légèrement allumée, sympathique et intriguante malgré un déroulement un peu classique avec pas mal de flash-backs. 

On appréciera chez The Ex-People la diversité de sa troupe de héros fantomatiques qui cherchent rédemption et réssurection afin de sortir de leur malédiction ectoplasmique. Une troupe bigarrée composé d'un grand bonhomme coincé dans son heaume, un petit guerrier colérique, un chat écrasé, un cheval furibard , une sorcière cramée ou encore un perroquet au bec déformé.nouis avons donc affaire à un bon groupe hétéroclite dont on suit leurs aventures et leurs drames.

Tour à tour, on apprendra donc  l'histoire de chacun et la raison de leur état de fantôme dans un premier tome construit sur un long flash-back , une structure qui nous éloigne de la quête principal de rédemption qui sera en toute logique davantage développée dans le second tome. Pour originale qu'elle soit, l'intrigue signée Stephen Desberg est quand même freinée par cette succession de flash-backs qui s'attarde pratiquement sur chaque personnage sans jamais rejoindre le moment présent de la quête de rédemption. Au final, The ex-people donne l'image d'une fantasy sympathique mais un peu molle  dans le déroulement de son intrigue ce qui est d'autant plus dommage pour une série prévue en seulement deux volumes. 

Malgré tout, on ne s'ennuie pas à la lecture , le dessin à la fois candide et caracitural d'Alexander Utkin donne du rythme et certaines histoires autour de quelques protagonistes peuvent s'avérer touchantes à commencer par celle de l'écuyer prisonnier du donjon et de son casque. De même, la synergie du groupe est sympathique à suivre même si on regrette que ce premier tome ne soit pas plus épique. Il en demeure une ambiance médieval fantastique décalée et portée parfois par l'humour acide de Stephen Desberg. 

En bref

Une lecture agréable, une troupe hétéroclite assez surprenante, The ex-people signe le début d'un petit bout de fantasy originale mais loin d'être solide, notamment avec son déroulement scénaristique un peu trop au ralenti. Affaire à suivre avec le tome 2 qui devra se concentrer davantage dans cette quête de rédemption de ces ex-people.

6
Positif

Une troupe hétéroclite sympathique et originale

Le style caricatural et bigarré d'Alexander Utkin

Negatif

Une intrigue principale un peu molle freinée par les nombreux flash-backs

MassLunar Suivre MassLunar Toutes ses critiques (422)
Autres critiques de The Ex-People
Boutique en ligne
16,90€
Boutique en ligne
16,90€
Boutique en ligne
16,90€
Boutique en ligne
16,90€
Laissez un commentaire
Commentaires (1)
  • Caitlin Chave
    Membre

    An interesting duo for the first volume (out of two) of a slightly https://remarq.store/
    lit fantasy series, friendly and intriguing despite a somewhat classic development with a lot of flashbacks.